Mes billets mai 2018


loi, alimentation: le vote scandaleux de la majorité!

La violence institutionnelle contre les étudiants.

Modification des aides: apprêtez-vous à vous serrer la ceinture!

De la légitimité de Macron.

Ce n'est pas du désespoir, mais ça y ressemble

Un printemps silencieux..

Sociétés d'autoroutes: les bienfaits de la privatisation.

50 euros d’APL: la France de Macron, celle qui a fait le siège d’Antioche à cheval…

Le marché très lucratif des anti-cancéreux!

Police d'un état totalitaire: c'est en France!

Le désespoir est assis sur un banc.

Campagne de Macron: en attendant les enquêtes



Mais ils ne font guère mieux ceux d'aujourd'hui qui, avant de commettre leurs crimes les plus graves, les font toujours précéder de quelques jolis discours sur le bien public et le soulagement des malheureux.

Or ce tyran seul, il n'est pas besoin de le combattre, ni de l'abattre. Il est défait de lui-même pourvu que le pays ne consente point à sa servitude. Il ne s'agit pas de lui ôter quelque chose, mais de ne rien lui donner.

Ce maître n'a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n'a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu'il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire.

La Boétie