Modification des aides: apprêtez-vous à vous serrer la ceinture!


Composition du comité C AP2022 / Et en Angleterre



https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/a.gifPL, RSA, bourses… toutes ces aides que la direction du budget veut réduire!


Même s'il s'en défend, le pouvoir prépare une réforme assassine pour réduire les dépenses de l'état. Oh bien sûr, on insiste pour nous persuader que ce n'est qu'un document de travail: mais qui est dupe? Des propositions à la loi, il n'y a qu'un pas, surtout s'il s'agit de pénaliser les plus fragiles.
Qu'est-ce qui serait visé? l'APL, les bourses étudiantes, le RSA, l'allocation adultes handicapés, les allocations personnelles pour l’autonomie, et la liste reste ouverte.

Titre de ce document? « transformer les prestations sociales ». Et oui, ils aiment le verbe "transformer" les macroniens. Moi je dirais "détruire", mais bon, je suis de mauvaise foi!
Je rappelle que ce gouvernement compte réduire les dépenses publiques de 60 milliards d’euros pendant son quinquennat. Et pour ce faire, rien de mieux et de plus efficace que de s’attaquer à divers acquis sociaux.
Quelques exemples: le statut des fonctionnaires, avec des profs recrutés sur CDD de cinq ans, des agents territoriaux en contrats de deux ou trois ans renouvelables, la généralisation des contrats précaires, etc. L'imagination est au pouvoir!
Mais il y a mieux: avec par exemple la révision des « règles d’éligibilité », autrement dit réduire le nombre de bénéficiaires, désindexer les minimas sociaux de l’évolution des prix, et tant pis si l'inflation réduit la prestation comme une peau de chagrin.
Les arguments du rapport ne laissent aucun doute sur l'orientation de la future loi ni sur ceux qui vont être impactés.
Réviser les conditions d’attribution pour l’allocation adultes handicapés (AAH) pour je cite « inciter effectivement à la reprise d’activité », l’allocation personnalisée pour l’autonomie (APA), pour, je cite toujours, « recentrer sur les publics prioritaires ». Vous avez conscience de qui on vise ou je continue?

Les personnes handicapées et âgées ne sont pas les seules visées, ce pouvoir fidèle à sa doctrine veut généraliser son attaque à tous les secteurs les plus fragiles.

Parmi les coupes envisagées, on trouve pèle-mêle:
-  Le gel en 2019 des allocations familiales, des retraites.
- La refonte du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (pour les chômeurs en fin de droits), du minimum-vieillesse, de la prime d’activité et des prestations familiales. Certains de ces minima sociaux seraient conditionnés « à des démarches actives de recherche » d’un poste, etc.
- Remise en question de l'attribution des APL, en remettant en cause leur attribution à toute une partie de ses bénéficiaires.
- Imposer aux étudiants de choisir entre être rattaché au foyer fiscal des parents ou de toucher l’allocation, implicant une perte de revenu importante pour les familles.
- Prendre en compte pour l’attribution des APL les aides perçues par la famille et les minimas sociaux. Un parent touchant le RSA pourrait faire diminuer l’aide au logement de son enfant.
- Les Bourses attribuées sur Critères Sociaux. Renforcer par exemple les « contrôles d’assiduité », ce qui pénalisera les étudiants salariés. Avec l'abaissement du plafond de ressources, le nombre d’étudiants boursiers diminuera considérablement. Pour votre information, 46% des étudiants doivent travailler pendant leurs études, 20% vivent sous le seuil de pauvreté,les bourses ne concernent que 27% d’étudiants qui pour beaucoup n'ont d'aide que l’inscription gratuite. Le plafond de ces aides, à555 euros, n’est atteint que par une minorité d’étudiants extrêmement précaires.

Ce gouvernement montre là son vrai visage. En s'en prenant aux personnes handicapées, âgées, aux jeunes et à ceux qui vivent dans la misère des minimas sociaux, il affiche clairement son choix de classe, prouve si besoin en était son attachement à la frange la plus riche de la population française et puisant sans vergogne dans les poches des plus précaires des citoyens.
On se demande bien à la lecture de ces informations ce qui va bien pouvoir faire réagir les français les premiers concernés.

Au passage, cette information juste pour confirmer les priorités de Macron.

Le Canard annonce l'intention de MACRON d'augmenter le budget financé par les français dont les retraités a disposition pour choix personnel de Brigitte MACRON de 20% ❗. Soit de 440 000 € à 528 000 € par an ...

Toujours pas convaincus?

 


 

Et pour vous rassurer, la composition du CAP2022, comité chargé de faire des propositions à Macron.

 

Composé de 34 membres, sa mission est de dessiner la future réforme de l’administration.

Parmi ses membres, figurent l’ex-président du Conseil italien Enrico Letta (adepte de la rigueur budgétaire et de la hausse de la TVA en Italie) , Per Molander un suédois qui a été le secrétaire en chef de la commission des catastrophes après le tsunami, le franco-australien Ross McInnes président de Safran, des hommes proches et soutiens de Mr Macron : Jean Pisani-Ferry et Philippe Aghion et le président de l’institut Montaigne, Laurent Bigorgne, l’ex-directeur de cabinet de Manuel Valls à Matignon, la cadre dirigeante de Nexity Véronique Bédague-Hamilius, et le directeur de Sciences Po Paris, Frédéric Mion.

Sont membres également des élus : l’ex-secrétaire d’Etat PS Clotilde Valter, le député LREM Jean-René Cazeneuve, la sénatrice LR Christine Lavarde ou encore les présidents PS de la région Centre François Bonneau, et celui de la métropole de Rouen Frédéric Sanchez.

Il y a également des ex : l’ex-conseiller social de François Hollande à l’Elysée, Nicolas Revel et Annie Thomas ex-présidente de l’Unedic, et ex-secrétaire nationale à la CFDT il y a près de 20 ans.

 

Il est vrai qu'à la lecture de cette liste, on a quelques inquiétudes!

 


 



Spécialement pour ceux qui pensent que je suis pessimiste et que j'exagère, voici comment cela se passe au Royaume Uni où une entreprise française évalue les handicaps pour permettre ensuite au gouvernement de réévaluer les indemnités... A la baisse Bien entendu!

Et osez me dire que ce n'est pas ce genre de manipulation que Macron a en tête!

 

Au Royaume-Uni, des méthodes brutales pour remettre au travail les handicapés... Lire ... ICI

 

 



20/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres








Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion