Traduction: Être conscient des problèmes de santé à proximité des sites de fracturation.


Un des domaines où apparaissent beaucoup d'inquiétudes, celui de la santé. J'ai traduit  cet article qui aborde le sujet.

 

 


 


Être conscient des problèmes de santé à proximité des sites de fracturation.

 

Las Vegas - L'introduction de la fracturation hydraulique, ou «fracking», dans la région géologique des Appalaches au sud-ouest de la Pennsylvanie a créé une variété de problèmes de santé pour la communauté environnante et les professionnels de santé devraient être prêts à en reconnaître les symptômes, selon deux intervenants à la Conférence nationale de l’  Association américaine des infirmières et infirmiers praticiens  en 2013.

L'abondance du gaz dans la région de Marcellus Shale, roche sédimentaire qui contient environ 500 billions de pieds cubes de gaz naturel, a attiré des entreprises qui cherchent à extraire la précieuse ressource. Mais les effets négatifs sur la santé de cette industrie ne sont pas encore entièrement compris comme l’ont expliqué Lenore K. Resick , PhD, CRNP, FNP-BC, NP-C, FAANP, de Duquesne University School of Nursing à Pittsburgh et Joyce M. Knestrick, PhD, CRNP, FAANP, de l'Université de Frontier Nursing dans le Kentucky lors d’une conférence.

La fracturation consiste à forer des puits jusqu’à  8000 mètres sous terre et d’injecter à très haute pression des  fluides qui créent des fissures dans la roche, ce qui permet au gaz naturel d’être libéré et pompé jusqu'à la surface. Des produits chimiques dangereux sont actuellement utilisés, et il est à craindre que ce processus a contaminé l'approvisionnement en eau et l’air nuisant ainsi à la population locale.

C’est pourquoi Resick, Knestrick et ses collègues ont mené une étude qualitative en réponse à des plaintes de plusieurs femmes dans la région, qui se plaignaient que les responsables gouvernementaux locaux et les professionnels de santé ne répondaient pas à leurs doléances liées à la fracturation.

Ils ont interviewé 14 femmes âgées de 35 à 89 ans résidant à proximité des lieux de fracturation, certaines d'entre elles vivaient ici depuis 60 ans, et ont effectué des recherches afin de déterminer les attitudes locales envers la santé, ainsi que les risques potentiels associés au fracking.

Certains des résidents ont signalé des symptômes tels que les yeux qui brûlent, un goût métallique sucré, des maux de tête, des éruptions cutanées et des saignements de nez. La majorité des personnes ayant répondu à l'étude ont exprimé un sentiment d'impuissance à l'égard des changements environnementaux qui pourraient nuire à leur santé.

La composition exacte des produits chimiques utilisé dans le procédé de fracturation demeure inconnue car considérée comme «information exclusive». Toutefois, environ un quart des produits chimiques connus utilisés dans la fracturation sont "associés à des tumeurs malignes, agissent comme des perturbateurs endocriniens, et sont soupçonnés de provoquer des problèmes avec les systèmes nerveux, immunitaire et cardiovasculaire. Les irritations de la peau, des yeux et des voies respiratoires sont courantes. "Vous avez l’impression de ne pas pouvoir avaler ... vous l’impression de ne pas pouvoir respirer," dit une personne interviewée.

Les résultats des tests de laboratoire portant sur les produits chimiques répandus par le vent chez ceux qui vivent à proximité des sites de fracturation montrent des niveaux modérés de benzène et de toluène, qui poussent certains résidents à souscrire une « assurance cancer » en vue d'un diagnostic futur.

L'ampleur des effets négatifs sur la santé dus aux produits chimiques utilisés dans la fracturation est encore inconnue. "Il est trop tôt pour des études épidémiologiques," soulignent Resick et Knestrick. Non seulement les compagnies gazières ne sont pas tenues de révéler la composition de leurs produits, mais la nouveauté des moyens de fracturation fait que les effets à long terme de cette pratique ne pourront être déterminés que dans plusieurs années.

Pourtant, l'exposition aux matières dangereuses ne constitue qu'une partie du problème pour les résidents locaux, qui ont été bombardés par les images, les odeurs et les sons du fracking. La combustion du gaz dans certains sites de forage provoque le "torchage" et une lumière continue tout au long de la journée et de la nuit, et le bruit des camions diesel faisant de nombreux voyages vers et à partir des puits est perturbateur.

«Il ya tellement de bruit, 24/7", a commenté un des répondants, «ils peuvent écraser les petits animaux ... ils roulent sur nos objets."

En outre, la crainte de produits chimiques toxiques et le sentiment d’être dépossédés au sein de la communauté ont eu des effets psychologiques profonds sur les participants à l'étude. "L'insomnie, le stress et la fatigue», sont d'autres symptômes fréquemment rapportés.

"Nous ne sommes pas maîtres de nos vies», dit un interviewé aux chercheurs. «Je me sens comme dans un mauvais rêve." 

Resick et Knestrick espèrent que leur étude aidera les professionnels de santé traitant les habitants de la région de manière plus efficace.

"Nos résultats suggèrent que professionnels de santé au service des patients vivant dans cette région ont besoin d’évaluer le potentiel et les enjeux environnementaux qui ont un impact réel sur l’état ​​de santé physique et mentale, »disaient-ils."Les questions à ajouter à l'évaluation comprennent l'emplacement des personnes par rapport à l'emplacement des puits, de l'activité ou de la direction du vent, les sources d'eau potable, et les perceptions des problèmes de santé mentale liés à la sécurité et à l'environnement."

"Des recherches futures sur la façon dont les changements dans l'environnement à la suite de la fracturation affectent la santé des individus et des communautés dans le temps sont nécessaire,» concluent-ils.

 

fracking-poster_12807.jpg

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/artfichier_636480_1024513_201207033102921.gif

 



13/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Gaz de schiste 2013 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres