Toujours plus de privilèges pour une certaine France...

Celle que l'on nomme "la France d'en haut", celle qui nous dirige et nous exploite ne semble pas touchée par les crises qui passent. Toujours plus loin du peuple, toujours plus sourde et aveugle, elle continue à "s'engraisser" sur notre dos. Ces quelques chiffres en apportent la preuve.

 

 

 

Evolution du revenu annuel moyen. Base 100 en 2004.

 

Revenu moyen des plus aisés: 1 475 000€

                         des très aisés:    435 000€

                         des aisés       :    178 000€

                         des autres     :      32 000€

 

La rupture avec ce système n'est pas pour demain pour de multiples raisons. Parmi celles-ci on peut retenir par exemple:

Le Conseil d'Analyse Economique destiné à éclairer les choix économiques du gouvernement est composé à 80% de libéraux. De plus, nombre d'entre eux se trouvent objectivement en situation de conflit d'intérêt travaillant dans ou pour des entreprises privées (notamment des banques).

 

Les patrons du CAC40:

13 d'entre eux viennent de polytechnique,

10 viennent de l'ENA,

12 de HEC.

Rajoutons à cela quelques héritiers et vous comprendrez que l'on est entre soi dans ce monde et que l'on ne tient pas à ce qu'il change.

 

Si nous voulons que les choses bougent, il va falloir également mettre à mal cette oligarchie qui occupe tous les rouages de ce pays (et de bien d'autres). Une révolution est à faire... On s'y colle?

 



10/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres