Suppression de l'ENA: une bonne idée? Vraiment?


https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/artfichier_636480_5632269_201604190520551.png

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/l.gif
a suppression de l’ENA, en voila une idée qu’elle est bonne ! Et si les choses étaient moins simples ? Si le fait que Macron ait retenu cette proposition du grand débat cachait son vrai sens, sa vraie raison ?

 

J’ai personnellement été surpris que l’énarque président qui, il y a peu, défendait bec et ongles l’école dont il est issu, accepte aussi facilement sa disparition. Au nom de l’injuste reproduction des élites a-t-il dit en substance…

 

Sans doute mû par une injuste mauvaise foi, je me suis demandé si Macron et ses sbires n’y avaient pas quelque intérêt. Et je pense que j’ai trouvé. En partant du fait, désormais pour moi bien clair, que Macron ne fait jamais rien qui puisse desservir sa caste, quel intérêt peut bien avoir cette suppression ?

 

L’ENA rappelons-le a été créée par l'ordonnance no 45-2283 du 9 octobre 19455 par le Gouvernement provisoire de la République française, alors présidé par le Général de Gaulle. Elle avait pour but de démocratiser l'accès à la haute fonction publique de l'État grâce à des concours. Elle est chargée aujourd'hui d'assurer la sélection et la formation initiale et continue des hauts fonctionnaires de l'État.

 

L’ENA pour beaucoup c’est l’Etat et ceux qui le servent. Hors, justement, le discours actuel du président jupitérien, c’est de souhaiter partout moins d’Etat ! Cette suppression est donc à regarder comme un outil puissant visant à la destruction de notre République déjà bien engagée.

 

Disons-le tout net, si les serviteurs de l’Etat ne viennent plus d’une grande école de la République, où va-t-on aller les pêcher ? Macron a certainement des idées là-dessus. Il ne manque ni d’imagination ni d’inspirateurs zélés.

 

La palisse aurait dit que s’ils ne viennent pas de l’ENA, ils viendront d’ailleurs. D’écoles et d’officines privées, donc du cœur du système capitaliste. L’Etat géré et pillé par ceux-là mêmes qui en tireront le plus de bénéfice. Elle est pas belle l’astuce ? Des contre-pouvoirs pourtant si importants effacés d’office car constitués par des gens redevables au système libéral et pas à l’Etat Nation.

 

Elle est là l’arnaque macronienne, là où il aurait fallu sans doute réformer, repenser l’enseignement et les gens qui le dispensent, effacer la pensée unique, briser l’entre-soi, en prétendant faire un cadeau à ceux qui pestent contre un Etat reproducteur de trop d’inégalités, il offre la France à une horde de serviteurs zélés du capitalisme en favorisant de fait et sans se cacher, l’entre-soi bourgeois, la cooptation entre héritiers, et compte bien faire disparaître les principaux corps qui faisaient encore obstacle.

 

Réfléchissons avant d’applaudir à une nouvelle attaque plus cynique encore que les précédentes.

 

 



30/04/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres