Marge et crève


Le texte à écouter.

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/t_6653919.gif
oi qui, tout juste à la retraite

Es certain pourtant de n’avoir

Qu’un an de plus, et qui t’apprêtes

A goûter vie, temps et savoir

Détrompe-toi, petite tête

Tu as fini de voyager

Tu n’es plus de cette planète

Tu n’es plus qu’un… « troisième âgé »

 

On va t’envoyer dans l’astre social

De l’oubli, qui gravite en marge

D’où tu verras, par un créneau spatial

Le présent passer, si t’es sage !

 

Car on n’est plus d’un même espace

Même temps, même humanité

De même histoire ou même classe

Même droit, même société

On n’est plus de la même grille

Du même air, du même quartier

Même toit ou même famille

Crois-tu qu’on soit encore entier ?

 

Momifiés avant notre trépas

Mieux que dans les casiers des morgues

Là où les voisins ne s’engueulent pas

Chacun dans son chariot : et vogue !

 

On n’est plus que célibataire

Jeune ou vieux, veuve ou divorcé

Handicapé et locataire,

Pédé, chômeur, fou, pas Français

On n’est plus qu’une ombre des autres

Que des amoureux sans rencart

La dignité humaine notre

Monde s’en moque, de Tiers en Quart.

 

Subie, choisie, bannie à cris d’orfraie

La marginalité s’installe

Notre société d’emmurés de frais

L’a produite et la vend aux halles.

 

Dans notre libéral système

Pour être déclaré normal

Avant même notre baptême

On a de plus en plus de mal.

Quand tout le monde est dans la marge

Le centre qu’est-il devenu ?

De vivement tourner la page

C’est qu’enfin le temps est venu.

 

A force de se croiser sans se voir

Il faudra bien qu’on se rencontre

Quand dans la rue marchera le pouvoir…

Pour remettre à l’heure la montre.

 

Toi qui débarques, petit d’homme

De quelques mois mouillés d’humain

Et te prépares dans ton somme

A te battre en serrant les poings

Il nous faut te regarder comme

Un temps de l’être passager

Au fond de toi, le vieux bonhomme

A commencé à voyager.

 

On t’enverra dans l’appareil spécial

A couper en tranches les classes

D’où tu pourras, par un créneau social

Saisir ta vie,…si elle y passe.

 

Marius Vincent



26/01/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Invités - Retour à tous les articles

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion