Macron ne résoudra pas le problème, il est le problème!


https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/m.gifacron ne peut pas résoudre le problème qui lui est posé. Cette crise lui échappe, n’ayant jamais été ni préparé, ni informé que pareille crise pouvait advenir.

 

Macron était un produit marketing, un serviteur zélé, du moins c'est ce que pensaient de lui ses promoteurs.

 

Résultat, cette insurrection citoyenne était hors des écrans de contrôles. Le macronisme, on le voit maintenant, n’était qu’une illusion, un mirage mis dans les mains d’un bien piètre illusionniste. Dans la vitrine le changement, le nouveau monde, la start-up nation, le modernisme à tout va pour en réalité cacher une bien triste vérité. La perpétuation de l’ancien monde dans ce qu’il a de pire, de plus brutal, de plus corrompu, de plus au service de l’argent et de ceux qui le possèdent.

 

Nous n’avons pas vu que le libéralisme fou et aveugle, avec un pantin fragile et immature comme serviteur, nous proposait une impasse. Et c’est cette dimension qu’il faut absolument prendre en compte. Le mouvement des gilets jaunes n’aura aucun interlocuteur en face de lui, personne capable et désireux de dialoguer pour sortir de la crise.

 

La crise j’en suis persuadé fait partie du plan. Ils vont essayer de discréditer le mouvement en provocant et mettant en avant les violences faisant ainsi oublier que la seule est vraie violence est celle de plus en plus insupportable du libéralisme qui ne reculera devant aucune manipulation pour se survivre.

 

Manifestez, protestez, mais surtout dites-vous bien qu’en aucun cas ils ne sont décidés, Macron en tête, à céder sur quoi que ce soit !

 


 

 

Un  petit complément à ce précédent texte:

 

Soyons clairs et ne voyons pas la moindre trace de complotisme dans ces propos. Il reposent sur un regard attentif et critique de la situation actuelle, les dits et surtout le non dits des politiques et surtout de Macron. Ce que les organisateurs de la manifestation de samedi annoncent, ce que les médias en disent, ce que l'état en déduit et comment il entend la gérer.
 
J'ai acquis l'intime conviction comme je l'ai écrit dans un billet précédent que Macron n'a ni la possibilité, ni l'intelligence, ni l'honnêteté, ni le cran pour se sortir dignement de cette situation. Il entend s'incruster et sauver ce qui peut encore l'être, du moins c'est ce qu'il pense.
 
Alors, comme on l'a vu dans plusieurs pays dans le passé, je soupçonne ce pouvoir de faire en sorte de pourrir la situation, de créer les conditions d'un affrontement violent, d'être capable d'aller jusqu'à la mort de manifestants, on a déjà vu ça, et d'instaurer ensuite un pouvoir autoritaire pour rétablir un ordre qu'ils ne savent maintenir autrement.
Toute l'agitation médiatique de ces dernières heures me conforte dans cette hypothèse.
On joue sur les peurs, la nécessaire protection des pauvres français qui ne seraient pas gilets jaunes, la récupération du mouvement par divers groupes ou courants, l'obligation pour l'état de prendre toutes mesures nécessaires pour que cesse le désordre.
La France entrant en dictature, rien d'impossible. Fasse le ciel que je me trompe!

 


 


Emmanuel Todd : "Le risque majeur pour la France n’est pas la révolution mais le coup d’Etat"


 


06/12/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres








Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion