L'impact écologique d'internet.


Au-delà des apparences, internet n’est pas écologiquement neutre. Loin s’en faut !

Lorsqu’assis devant nos claviers nous tapotons nos révoltes et nos luttes pour un meilleur environnement, avons-nous notion de ce qui se cache derrière notre écran coloré ?

 

Quelques chiffres si vous le voulez bien.

 

Nous sommes 2,4 milliards d’utilisateurs, et ce nombre a doublé en 5 ans. Qu’en sera-t-il en 2017. Toutes ces données qui « voyagent » doivent être stockées, et c’est là que le bat blesse.

Les « Data centers » consomment aux USA plus d’énergie que l’industrie automobile. Le coût du fonctionnement d’internet représente 1,5% de la consommation totale d’électricité, pour un coût de 8,5 milliards de dollars. C’est la production de 36 réacteurs nucléaires qui est engloutie par le net. Si on estime qu’en 2016 la quantité de données aura été multipliée par 4…. On a le vertige

 

Autre info au passage : "Selon Wordless Tech, le data center de Santa Clara (Californie) de Microsoft a été listé parmi les plus gros pollueurs de la Baie de San Francisco en 2008 et 2009, le centre utilisant un générateur diesel."

 

Vous le voyez, l’informatique n’est pas une activité lisse et sans conséquences. Le fait que l’information, son stockage et sa diffusion soit à l’évidence désormais indispensable au fonctionnement de nos sociétés, il va falloir s’attaquer sérieusement à son impact écologique.

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/artfichier_636480_1024513_201207033102921.gif

 

 



26/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres