21/04/2012: mes petits mots du jour.


Le Qatar grimpe à 3% du capital de Total. Alors, je voudrais qu’on m’explique : Nationaliser Total est une absurdité selon nos doctes économistes, mais céder progressivement ce fleuron à des monarchies du Golfe ne pose pas de problème. Ben voyons ! 


Alors que leur pays coule inexorablement, entre 60 et 70% des espagnols suivront ce soir le match Barcelone contre Madrid. Ils ont raison, les réductions concernant la santé et l’école c’est sans importance. Alors que 22 clowns en culotte courte qui se disputent un ballon, ça c’est capital. Je me dis par moments que les peuples n’ont que ce qu’ils méritent. 


Ce week-end, grand prix de formule1 de Barhein. Deux motifs d’indignation : d’une part, continuer à faire tourner des voitures à des vitesses folles et consommant des quantités de carburant hallucinantes alors que le pétrole se raréfie est un tantinet provocateur ! D’autre part, ce genre de démonstration de richesse, d’insouciance, de superficialité, de suffisance dans un royaume en proie à une agitation sociale virulente cautionne un régime chancelant. Il y a sans doute mieux à faire aujourd’hui. Pour rappel, un mort dans les manifestations de ce jour.


 Autre indignation : A Moscou, un russe avale pour 3800€ de caviar en 90 secondes lors d’un concours. Si on rajoute à cela que le restaurant organisateur a dépensé 52 000€ pour cet évènement, Que la Russie compte pas moins de 78 super-riches possédant 250 milliards d’€, J’ai la nausée !


Nicolas Sarkozy retrouve à Nice le cœur de son électorat. En effet, forte concentration de gens très aisés et d’heureux retraités. Rajoutons qu’il a visité un centre de traitement des malades d’Alzheimer, est-ce un moyen de nous faire comprendre qu’il conviendrait que nous oubliions son bilan ?


Après la Grèce, l’Espagne, le Portugal et maintenant la Hollande sont dans le collimateur des marchés. L’Europe va-t-elle décider d’exprimer son refus à cette agression généralisée ? Et si demain nous commencions en France !


Et pour finir, une pensée pour demain, jour de vote.

J’ai longtemps hésité, mais la lecture des informations de ces derniers jours, la découverte de cette attaque délibérée de la finance contre tous les pays européens me font penser qu’il est peut-être temps de mettre un grand coup de pied dans la fourmilière et de voir ce qui va se passer. Sans oublier de faire en sorte d’éliminer définitivement le sortant.

 

Demain dimanche, votez, mais votez juste !


 

 

 

 



21/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres