Quelques pensées post-électorales.


Fin de la phase électorale.

Et pour quel bilan ?

Une campagne des législatives absolument pitoyable. Coups bas, arguments de caniveau, on a eu droit à tout ce qui est le plus lamentable dans le combat politique.

 

Une abstention record ! Il serait bien malin celui qui pourrait en donner une explication incontestable. En tous cas la presque moitié des électeurs se désintéresse de la vie politique et refuse de prendre parti et position.

 

Explosion du centre. Mais, entre le centre, le centre gauche, le centre droit, comment s’y retrouver. Personnellement, je trouvais la position de Bayrou au second tout sur les « valeurs » courageuse. Apparemment, les électeurs ont voulu le sanctionner !

 

Entrée de 2 députés du FN à l’assemblée. La jeune Le pen, et le trublion Collard ! Le débat démocratique en sera certainement enrichi.

 

Quelques bonnes nouvelles avec la disparition de ténors : Guéant, Morano, Alliot Marie, Tron, Raoult, Lang, battus.

 

Quelques noms qui malheureusement résistent, Estrosi, balkany, NKM, Dupont-Aignan, Copé, Fillon, Devedjian, Douillet, Woerth, Jacob…

 

Une assemblée de gauche donc, la majorité absolue pour le Ps et ses alliés seuls. Ils ont tout le pouvoir, quoi qu’il advienne, ils ne pourront donc pas rejeter la responsabilité sur d’autres qu’eux ! Nous resterons vigilants qu’ils en soient convaincus !

 

Ce qui me gêne le plus au sortir de cette longue (très longue) période électorale, est l’installation, de mon point de vue définitive, du FN dans le paysage politique français. Grâce principalement à la campagne menée par Sarkozy et son conseiller Buisson, on n’a plus honte de dire que l’on partage les thèses du FN. Même s’ils sont nombreux à continuer de prétendre que le vote FN est un vote protestataire, force est de constater que ce vote est en fait un vote d’adhésion, de conviction. Pire encore, les thèses d’extrême droite ont été largement reprises par nombre de candidats de l’UMP, certains même, plus zélés que les autres ont proposé de passer de l’appel du pied à des propositions de « concubinage ». Voir N. Morano à la une de minute, l’entendre faire allégeance pour une petite place de député en dit long sur le gouffre dans lequel nous nous enfonçons. 

 

 

 

et pour bien montrer là où nous en sommes, regardez donc qui est le nouveau député FN. L'avocat Collard. quelle classe!

 

 



18/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres