Quelques pensées en vrac


Quelques idées en vrac en rapport avec l’actualité récente.

 

Commençons par ce cher Laurent Wauquiez qui annonce renoncer aux 6 mois d’indemnité à 14 000€. On peut voir un peu de grandeur et de noblesse dans cette décision. Mais on peut surtout y voir une manœuvre pour effacer un passé récent beaucoup moins « reluisant ». Faire oublier sa comparaison entre Mélenchon et un virus, mais surtout, que lui aussi a bénéficié des conseils avisés de Patrick Buisson (la main extra-droite de Sarkozy). Patrick Buisson consulté pour donner une assise idéologique à son mouvement « La Droite Sociale ». Sa violente diatribe contre « l’assistanat » qualifié de « cancer social » est une preuve irréfutable des convergences fortes entre Wauquiez et Buisson. Alors, je veux bien que cet homme cherche à « blanchir » son image en vue d’échéances lointaines, mais qu’il se rassure, nous ferons en sorte que nul n’oublie.

 

Xavier Bertrand dénonce une « chasse aux sorcières » par « esprit de vengeance ». On pourrait commenter cette déclaration de bien des manières. Dire par exemple que le président sorti ne s’est pas privé d’installer des « amis » à tous les postes clés de la république. Jusqu’à la nomination des présidents de chaînes publiques de télévision. Je dirai simplement qu’il ne me paraît pas scandaleux pour un président de s’assurer au moins de la loyauté des personnes qui sont sensées servir les intérêts du pays. Il est de notoriété publique que certaines des personnes qui risquent de se voir remerciées se sont impliquées dans des affaires pour le moins obscures : l’exemple de Squarcini patron du renseignement intérieur  et Péchenard patron de la police, proches parmi les proches de Sarkozy, en sont un vivant exemple. Je ne suis pas choqué que ces deux personnages soient remerciés.

 

Les divers directeurs de cabinets et collaborateurs ont été nommés. Je ne vous infligerai pas leur longue liste, elle est trouvable un peu partout dans la presse. Je note juste une très forte proportion d’énarques dont la plupart a fréquenté ministères et hautes administrations. On change donc les têtes c’est vrai, mais l’esprit, la vision du monde eux vont-ils changer ? J’en doute ! Les mêmes écoles, les mêmes cursus, comment penser que les conceptions puissent être radicalement opposées.

 

 



20/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets mai 2012 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres