Quelques chiffres sur l'immigration en France.

 

Plutôt que de raconter n’importe quoi sur l’immigration, quelques chiffres officiels qu’il peut être utile de connaître.

 

CHAQUE ANNÉE EN MOYENNE, ENTRE 2004 ET 2012, 200 000 IMMIGRÉS SONT ENTRÉS EN FRANCE, SOIT MOINS QUE LA MOYENNE DES PAYS DE L'OCDE.

Cela représente chaque année 0,3% de la population française en moyenne, contre 0,6% pour les pays de l’OCDE. C'est également la plus faible proportion d'Europe, rapportée à notre population. Sur la même période, 60 000 immigrés en moyenne ont quitté le territoire chaque année.
 

PRÈS D’UN IMMIGRÉ SUR DEUX ENTRÉ EN FRANCE EN 2012 EST NÉ DANS UN PAYS EUROPÉEN, contre trois sur dix nés dans un pays africain. L’immigration d’origine européenne est majoritairement portugaise, britannique, espagnole, italienne ou allemande. Ces cinq pays représentent 57 % des entrées d’immigrés nés en Europe et un quart de l’ensemble des entrées en 2012.

 

 63 % DES IMMIGRÉS ENTRÉS EN FRANCE EN 2012 SONT AU MOINS TITULAIRES D’UN DIPLÔME DE NIVEAU BACCALAURÉAT, ou équivalent et un quart est sans diplôme. Entre 2004 et 2012, toutes origines confondues, la part des immigrés de niveau baccalauréat a augmenté de 7 points.

 

 40% DES IMMIGRÉS DE PLUS DE 16 ANS, NON ÉTUDIANTS, ENTRÉS EN FRANCE EN 2012, DÉCLARAIENT AVOIR UN EMPLOI L’ANNÉE DE LEUR ARRIVÉE.

La part des nouveaux immigrés déclarant occuper un emploi a augmenté de 6 points entre 2004 et 2008, pour atteindre 41 %. Elle s’est ensuite stabilisée, malgré la hausse des niveaux de diplôme, suite à la crise économique.

 

DANS L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR FRANÇAIS, 289 274 ÉTUDIANTS SONT DE NATIONALITÉ ÉTRANGÈRE, soit un sur huit. Selon l'Unesco, la France monte sur la 3e marche du podium en termes d’accueil des étudiants étrangers, avec 7% du total des étudiants étrangers en mobilité à travers le monde.

 

LA FRANCE A ENREGISTRÉ 66 265 DEMANDES D’ASILE EN 2013.

C'est près de moitié moins que l’Allemagne (126 995). "La France est donc loin de ployer sous le poids des demandes et des réfugiés, comme on l’entend trop souvent. 

 

EN 2013, 95 196 PERSONNES ONT ACQUIS LA NATIONALITÉ FRANÇAISE.

C’est plus qu’en 2012 (93 823), mais moins qu’en 2011 (112 447) et qu’en 2010 (140 806). Et vous vous rappellez qui était aux commandes en 2010 et 2011…

Alors, cessons de colporter des infos fantaisistes. 

 

Source gouvernement.fr

 



21/12/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets décembre 2014 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 331 autres membres