Quand Sarkozy dément Sarkozy...


Question numéro un : quel est l'auteur de ces deux phrases?

«Ce ne sont pas les institutions qui sont en cause, ce sont les idées, les comportements, les actes.»

Et

«Les institutions c'est notre règle commune, qui nous permet de vivre ensemble. Elles ne sont fortes, elles ne sont efficaces que si chacun les accepte, que si chacun leur reconnaît une légitimité.»

Réponse: Nicolas Sarkozy.

 

Question numéro deux : qui est l'auteur de ces deux phrases?

"Respecter les institutions, ce n'est pas en accepter toutes les décisions."

Et

"La décision prise par le Conseil crée une situation grave et inédite. La question n'est pas celle de l'UMP mais celle du pluralisme".

Réponse: le même Nicolas Sarkozy.

 

Entre les deux, la découverte d'un UMP qui a dilapidé tous ses deniers, c'est la révélation d'un candidat président qui a sciemment dépassé le montant autorisé pour la campagne présidentielle, c'est la dérive d'une droite qui ne sait plus quel registre adopter.

C'est l'aveu que les institutions ne sont reconnues que quand elles vous arrangent. C'est l'aveu que les institutions, ces gens sont prêts à les renverser pour les adapter à leurs comportements, leurs idées, leurs actes... C'est l'aveu que la règle commune ne les satisfait que tant qu'elle sert leurs intérêts particuliers. Ils rêvent d'être les seuls à décider ce qui est "bien" ou "mal" sans aucun contrôle, au gré de leurs désidératas, de leurs projets, de leurs ambitions.

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/artfichier_636480_1024513_201207033102921.gif

 



08/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets juillet 2013 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres