Polémique sur la viande halal...


Avec cette polémique sur la viande Halal, Marine Le pen est dans la droite ligne du FN. A partir d’une vraie et légitime question, faire un « buzz » totalement détourné. Quand elle affirme péremptoirement que toute la viande consommée en île de France est halal, il faut entendre « regardez combien l’islamisation de la France est en cours ! »

 

Alors suite à ses affirmations, il faut bien rétablir un certain nombre de vérités.

 

En effet, tous les abattoirs (donc 100%) d’île de France pratiquent le rite Halal. Mais cela ne signifie absolument pas que 100% de la viande consommée en île de France est halal. En fait, la production de ces derniers abattoirs en activité ne représente que 2,5% de la viande consommée dans cette région. Tout le reste vient d’abattoirs sur le reste du territoire.

 

Le rite halal concerne 14% environ de la viande vendue en France.

Voila pour la part du mensonge et de la manipulation.

 

Pour le reste, il y aurait quand même de bonnes raisons de poser le problème, mais paisiblement et sans stigmatiser personne.

 

Toutes les enquêtes montrent que la traçabilité est quasi inexistante pour ces viandes. Se pose donc un double problème. On peut consommer de la viande  halal sans en être informé, et pour ceux qui veulent absolument en consommer, il ne peuvent avoir aucune certitude concernant cette viande.

 

L’abattage rituel présente des risques sanitaires non négligeables.

 

Les animaux n’étant pas « étourdis » avant d’être égorgés, les animaux souffrent. Pratiquement un quart d’heure avant la mort !

 

Ces points justifient le refus de certains (dont je suis) de consommer une viande non « traçable », potentiellement contaminée et pour laquelle l’animal a inutilement souffert.

 

Je rajouterai une dernière réflexion qui a mes yeux est fondamentale.

En France, une loi oblige l’étourdissement des animaux. Mais, car il y a un mais, une dérogation existe pour satisfaire les consommateurs qui exigent un abattage rituel (halal et casher). Et bien, je le dis sans crainte, cette dérogation m’insupporte. Nous sommes dans un état laïc qui a voté la séparation de l’église et de l’état en 1905. Je n’admets pas que la loi de la république soit « aménagée » pour quelque religion que ce soit. La République est une et indivisible. Pas plus que je n’admettrais que l’on me serve obligatoirement du poisson au restaurant le vendredi, je ne veux manger de la viande qui heurte d’une manière ou d’une autre mes convictions.

 

Donc, j’en appelle à une loi ne supportant aucune dérogation ni aucune transgression. Nous éviterions ainsi bien des mauvais débats avec de mauvaises intentions.

 

 



23/02/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets février 2012 - Retour à tous les articles

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion