Nucléaire: la lettre d'information de la Coordination antinucléaire du sud-est (France) du 27 juillet 2019

Bonjour,

Voici les derniers billets du site de la Coordination antinucléaire du sud-est (France). Merci Jean !

 



Soutenez l’acquisition d’une unité fluviale indépendante citoyenne d’alerte radioactive et d’informations indépendantes

 

Face à la désinformation de l’État et des lobbies du nucléaire, l'ONG "Next-Up" lance une souscription citoyenne pour s'équiper d'une unité opérationnelle indépendante scientifique de type chaland pour effectuer des prélèvements et mesures de la radioactivité in-situ. Une Première en France ! Cet appel à dons permettra d'assurer des interventions rapides sur les 330 km de voie navigable du Rhône et les 233 km de la Saône où sont implantés d’importantes installations nucléaires aux rejets radioactifs aussi intempestifs que dangereux. La CAN-SE soutien cette initiative.

Lire la suite...

 


 

 

Canicule et chaleur : la menace nucléaire. EDF contraint de mettre à l’arrêt des réacteurs atomiques. Ce que les nucléaristes ne veulent pas qu’on sache...

 

Le nucléaire ne supporte pas les fortes chaleurs. C'est la panique dans les centrales nucléaires dont les coeurs de réacteur ont besoin d'être refroidis en permanence, jour et nuit, par de l'eau fraîche. Mais les débits des cours d'eau et fleuves sont si bas que les arrêts des réacteurs par l'interruption de la réaction en chaîne atomique, indispensables pour éviter la catastrophe, nécessitent d'évacuer des puissances résiduelles énormes. Elles mettent à mal les générateurs de vapeur et imposent de stocker les effluents radioactifs pour les diluer plus tard dans l'eau des fleuves et de la mer. C'est la "merde"!

Lire la suite...

 


 

Tricastin : incident sur le réacteur nucléaire n°2 et contamination d’un salarié sous-traité

 

4 jours que le réacteur n°2 d'EDF au Tricastin a été arrêté en urgence. 4 jours alors que le 14 juillet, EDF annonçait relancer sa machine infernale rapidement en 24 heures chrono. Mais depuis, de report en report, le nucléariste a été contraint de révéler qu'un travailleur "cordiste" sous-traité a été contaminé lors d'une manipulation de matériel. Mais  que s'est-il donc passé réellement dans le bâtiment auxiliaire nucléaire commun aux réacteurs 1 et 2 alors que le Pdg, Jean-Bernard Levy, venait encourager ses troupes pour le prolongement des réacteurs atomiques au-delà de 40 ans ? A-t-on frôlé ou sommes-nous est en train de subir un accident nucléaire?

Lire la suite...

 


 

Tricastin : EDF à nouveau sermonné et rappelé à l’ordre par l’ASN pour les défaillances de la digue de protection de sa centrale nucléaire

 

Le 27 septembre 2017, l’ASN avait imposé la mise à l’arrêt provisoire des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin du fait d’un risque de rupture d’une portion de 400 mètres de la digue du canal de Donzère-Mondragon en cas de séisme. Le canal mesure  24 km. L’inondation résultant de la rupture de la digue pouvait conduire à un accident de fusion du "combustible" nucléaire des quatre réacteurs tout en rendant particulièrement difficile la mise en œuvre des moyens de gestion d’urgence internes et externes. Deux ans plus tard, ce 10 juillet 2019, l'ASN tape à nouveau du point sur la table. Mais mezza voce . Que la digue soit réparée pour ... 2020 voire 2022. Et les réacteurs atomiques peuvent continuer à fonctionner. Ils se foutent de vous.,,

Lire la suite...

 


 

La Ligue des Droits de l’Homme dénonce la tentative d’Areva-Orano d’interdire les activités de Greenpeace

 

Areva-Orano, contrôlé par l'Etat, poursuit ses atteintes à la liberté d'expression et aux actions citoyennes. Après le procès perdu contre la Coordination antinucléaire du sud-est et qui a duré près de quatre années et pourri la vie de dizaines de personnes, le nucléariste s'en prend à l'organisation Greenpeace qu'il assigne en justice pour lui interdire d'approcher à moins de 100 mètres des convois de transport des déchets nucléaires avec une astreinte de 75 000 euros par infraction et par personne liée ou se réclamant de l'association. Si le tribunal suit l'exigence de Areva, c'est à une interdiction générale dans le temps et politique qui frapperait l'organisation. Une première depuis la période pétainiste.

Lire la suite...

 


 

+ de 1200  Flyers pour résister et se défendre contre le nucléaire

 

L'image est une arme contre le lobby de la mort. Dans cette rubrique, chaque semaine retrouvez des visuels pour la lutte contre les criminels de la destruction atomique. Visuels libre de droit, à utiliser sans modération, à faire circuler autour de soi, à reproduire en tout lieu et toute circonstance. Il y en a pour tous les goûts. Sucrés ou amers, clean ou sanguinaires mais tous dénonciateurs et outil pour agir. Pas pour dormir sur son poste informatique, pas pour se donner bonne conscience à bon compte.





27/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Nucléaire -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres