Nouvelles en vrac (2).


12 millions de soldats tués, 16% de sa population disparus, sans la victoire de Stalingrad, le débarquement du 6 juin 1944 aurait été impossible, mais c’est vrai, pas de soviétiques dans les troupes le jour du débarquement, alors on a invité Merkel, et Poutine est resté chez lui, les choix insupportables de Macron. Pendant ce temps, les flics US protègent une manif pro-nazie, le sens de l’histoire selon les amerloques. Macron continue son OPA sur les LR histoire de désintégrer totalement la droite républicaine, quelques maires font allégeance, il faudra s’en souvenir aux prochaines municipales. L’académie de Lyon démarche par mail les administratifs pour les inciter à remplacer les profs en grèves pour le BAC, c’est ce qu’on appelle les briseurs de grève, mais jusqu’à maintenant, ils n’étaient pas mobilisés officiellement par les autorités. La fonte des neiges révèle les corps de migrants qui ont péri lors de leur tentative de passage, et on pense à ces identitaires qui essayaient de les refouler, sans doute pour les protéger d’une fin certaine. Barrages, aéroports, Ford à Blanquefort, General Electric à Belfort, et ils essaient de nous faire croire qu’ils ne peuvent rien faire  pour inverser la tendance. Schiappa qui fait du racolage en invitant toutes les sensibilités à les rejoindre, elle rêve du parti unique celle-là aussi, on sait à quoi ça mène. Encore des exactions policières à Montpellier, la méthode Castaner plus que jamais d’actualité. Comme la durée de vie des plus aisés augmente, on va faire bosser les moins riches jusqu’à la mort, comme ça ils auront cotisé mais ne coûteront rien à la société, malin. Habitant Tulle depuis 6 ans, un migrant congolais placé en centre de rétention, la France de Macron redécouvre donc la déportation. De Rugy montre l’exemple, avion pour se rendre une heure dans la Vienne, le même qui expliquait aux GJ qu’il fallait accepter la taxe carbone sur les trajets domicile travail.

 

J’arrête là pour aujourd’hui, je me demande parfois si tout ça n’énerve que moi, si je suis le seul à trouver tout ça insupportable, si quelqu’un quelque part va aussi se dire qu’il va bien falloir un jour se lever et dire « ça suffit ».

 



09/06/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres