Non violence?


Cette pensée, ce soir: sans explication, juste comme elle me vient à l'esprit.

 

Face à la violence des gouvernants, quel que soit le pays concerné, face à l'asservissement d'un nombre toujours plus grand d'humains. face aux innombrables atteintes aux droits les plus élémentaires, face à l"enterrement programmé de toutes les démocraties, face à la destruction inéluctable de notre biosphère, se pose la question de l'efficacité dune contestation non violente.

 

Les oppresseurs ayant perdu toute humanité, toute considération, le refus et la contestation peuvent-ils encore se construire dans la non violence. N'est-ce pas en fait ce qu'on attend de nous? De gentils et sympathiques contestataires?

 

Je développerai sans doute plus tard cette idée. Mais, ce ne sont pas les effets de cette dictature mondiale qu'il faut combattre, mais ceux-là même qui tirent nos ficelles.

Eliminer le problème c'est apporter toutes les solutions. Le problème aujour'hui est l'oligarchie mondiale. L'abattre sera retrouver notre dignité et notre pouvoir. La laisser continuer sera signer notre perte.

 

 



31/01/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets janvier 2012 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 209 autres membres