Motion relative à l’exploitation des gaz de schiste (Conseil général du Lot)


Conseil général du Lot.

 

 

Considérant
· les projets d’exploitation de gaz de schiste, énergie fossile et non
renouvelable, par le recours à la technique dite de "fracturation
hydraulique" consistant à injecter à très haute pression d'importantes
quantités d'eau et de produits chimiques afin de fracturer la roche et d’en
extraire le gaz,
· les permis d’exploration, attribués à plusieurs compagnies pétrolières le
1er mars 2010 par le précédent ministre de l’Écologie, portant sur près de
10 % du territoire national, essentiellement dans le sud du pays,
· le projet similaire de réserver un périmètre incluant une très large partie du
département du Lot dans la zone dite de Cahors, représentant une surface
de 5 710 km2,
· la méthode contestable d’octroi des autorisations sans concertation avec
les élus locaux ni consultation des populations concernées,
· les graves nuisances potentielles générées par ce type de recherches en
termes d’accessibilité, de construction de sites d’exploitation, de protection
des paysages et des ressources,
· le choix de plusieurs États américains, dont celui de New York, de décréter
un moratoire sur ce type d’exploitation,
· l’impératif de respecter l’esprit et la lettre du Grenelle de l’environnement,
LE CONSEIL GENERAL DU LOT
· exprime sa forte opposition à ces recherches,
· demande en conséquence au Gouvernement d’y renoncer.
Motion relative à l’exploitation des gaz de schiste


 



04/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres