Mes brèves du 30 juin


Paul Bismuth enfin mis en examen. Après des années de cavale pendant lesquelles il a réussi à être ministre, et même président de la république. Il a délesté l'UMP d'une somme rondelette, tout cela en usurpant honteusement l'identité d'un certain Nicolas Sarkozy qui clame aujourd'hui son innocence...

 


 

 

Gattaz n'en voulait pas, Valls reporte le compte pénibilité... Mais qui gouverne bon sang!

 


 

 

Hé! Un gouvernement obligé de passer en force à cause de....... sa majorité...... pas banal tout de même!

 


 

 

Avec le plafonnement des remboursements de lunettes, on va assister au retour triomphant du monocle...

 


 

 

2 Le nombre de buts marqués par l'équipe de France.
2 000 Le nombre de morts en Irak au mois de juin...
Lequel de ces deux nombres fera la une demain?...

 


 

 

Le plus inquiétant peut-être ce sont tous ces supporters ....sous pression......

 


 

 

Des députés absents de l'assemblée ou qui ont l'œil rivé sur leur tablette, un président devant son écran de télé, et un Cambadélis qui demande aux chômeurs d'être patients.

 


 

 

Ah ces journalistes toujours dans la nuance... "80 minutes de souffrance puis Pogba qui libère la France"... après "la prise d'otages" de la SNCF, c'est toujours dans le ton.

 


 

 

Et voila. Comme il y a quatre ans, les bleus remontent dans le quart....

 


 

 

On voit quand même bien que le foot titille l'intelligence.
De Estrosi qui interdit de brandir des drapeau étrangers à Nice à Filippetti qui nous affirme avoir en elle un peu d'Algérie... La France brille au firmament...

 


 

 

Petit message à certains qui j'espère se reconnaîtront et méditeront:
Egalité ne veut pas dire similitude...

 


 

 

L'humour de Gattaz: "nous créerons 1 million d'emplois si on fait sauter les verrous"... Le discours que tenait son père il y a plus de trente ans avec le magnifique résultat qu'on connait...

Par contre, il y en a que j'aimerais bien voir sous les verrous précisément!

 


 

Des grévistes SNCF, c'est des preneurs d'otages...
Des patrons qui pompent 50 milliards dans les caisses de l'Etat, c'est quoi?

 


 

 

Le dialogue social selon le Medef: filez-nous le fric sinon on fait un malheur...

 


 

Quand l'UMP avec ses 80 millions de déficit, ses piles de casseroles, son ancien président qui n'a rien vu, fustige les profiteurs du système, intermittents et autres nantis du RSA, 
Faudrait peut-être pas pousser non?...

 


 

 

Intérêts de la dette en 2014 quelques 60 milliards d'euros
montant du budget de l'éducation Nationale quelques 63 milliards d'euros
montant du pactole accumulé par les 100 familles les plus riches de France en 2014: 257 milliards d'euros en augmentation de 10% par rapport à l'an dernier... 
Et Gattaz qui fait pression sur Hollande pour encore plus de cadeaux...
Y en aurait pas un peu marre?

 


 

 

Vous voulez un aperçu du niveau intellectuel de ceux qui nous dirigent? Et bien je vous fait cadeau de cette merveilleuse phrase de Benoit Hamon sur Inter... "Je souhaite non seulement que l'on parle avec les parents que l'on voit, mais aussi avec ceux que l'on ne voit pas."... Il est fort le gars.

 


 

 

Bon! Il faut qu'on m'explique: Ce patronat libéral qui n'est jamais assez sévère contre le gouvernement, qui rejette l'Etat dans toutes ses interventions et qui geint sans cesse parce que les chèques n'arrivent pas assez vite... Je voudrais comprendre...

 


 



02/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets juin 2014 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres