Mes brèves du 12/01/2014 au 13/01/2014



 

12/01/2014

 


 

Un Conseil Constitutionnel qui favorise l'évasion fiscale, un Conseil d'Etat qui instaure la censure et crée le délit d'intention, un Sénat qui protège un industriel douteux, un président qui découche en scooter, un ministre de l'intérieur qui complote et attend la place, un premier ministre qui s'entête pour avoir son joujou aéroport, mais où va donc s'arrêter cette spirale infernale? Après le quinquennat UMPitre, un quinquennat PSychotique, n'avons-nous vraiment que ce que nous méritons?

 


 

Amusant comme ce dont tout le monde se fout fait autant parler et écrire...

  


 

"Taubira veut rapprocher la justice du citoyen "... Personnellement, j'aimerais mieux me tenir le plus éloigné possible de la Justice... mais bon...

 


 

Que la presse étrangère se gausse des frasques d'un président normal qui a largement le temps de découcher ayant si peu de dossiers importants à traiter me laisse penser que tous les médias de la planète n'ont d'intérêt que pour ce qui est futile et accessoire. J'en viens à me demander pourquoi de courageux journalistes continuent à prendre des risques et parfois à mourir pour informer sur la marche du monde...

 


 

Envisage une requête auprès du Conseil d'Etat afin que, au nom de l'égalité des droits entre tous les français, tout citoyen de ce pays hospitalisé puisse faire la une des journaux télé du service public.

 


 

Nous sommes en septembre 2012, Le ministre de l'intérieur Manuel Valls affirme que la liberté d'expression, dont la caricature, est "un droit fondamental" encadré par la loi, tout en appelant chacun "à faire preuve de responsabilité", à l'issue d'une rencontre avec les représentants du culte musulman. Il refuse toute remise en cause du "droit d'expression, celui de l'information, de l'opinion, de la caricature dans le cadre évidemment de la loi", expliquant que "les tribunaux sont là pour être saisis par ceux qui se considéreraient comme attaqués, offensés". C'est limpide, simple. "les tribunaux sont là pour être saisis par ceux qui se considéreraient comme attaqués, offensés", on ne condamne pas à priori. alors, qu'est-ce qui a changé?

 


 

N'oubliez pas que les lois sont destinées à protéger prioritairement ceux qui les édictent et les promulguent. Pour changer les lois, il convient donc de changer les hommes.

 


 

13/01/2014

 


 

Dans le grand prix de la vie, Schumacher est en pâle position...

 


 

Le seul mérite de Dieudonné, révéler une société qui tangue et vacille. Inutile donc de fermer les yeux, de masquer par des interdictions... Ces gens, ces idées, ils existent, et c'est ici et maintenant!

 


 

Quand on voit nos politiques, on sent bien qu'à l'ENA on apprend mal la langue anglaise. Mais par contre pour ce qui est de la langue de bois... Champions.

 


 

Et publier la veille ce que pourrait dire le président lors de sa conférence de presse, c'est de l'information?

 


 

"Deux projectiles tirés de Gaza contre Israël après les obsèques de Sharon"... Comme quoi et quoi qu'ils en disent, sa mort a fait l'effet d'une bombe...

 


 

"87% des Français ne se sentent pas écoutés"... Ils n'ont qu'à hurler!

 


 

Les français n'ont que faire des aventures sentimentales du président. la preuve, Closer s'arrache en kiosque...

 


 

 

Je prétends que, quand on accepte sans sourciller la présence de policiers dans une salle de spectacle pour surveiller l'artiste et ses propos, on a abandonné une part importante de liberté. Quand m'arrêtera-t-on à la sortie d'une librairie pour vérifier ce que je lis? 

 


 

Tant pis, je la fais quand même: Le nouveau spectacle de Dieudonné n'est pas interdit. Normal, il annonce ne s'y moquer que des africains...

 


 

Sarkozy blanchi dans l'affaire Karachi également... Heureusement qu'il y a une justice dans ce pays!..

 


 

Airbus est devenu le plus gros vendeur d'avions cette année. Dans le même temps 5800 postes dont 1700 en France sont supprimés. Quelqu'un m'explique?

 


 

Le grand prix de l'humour remis haut la main à Gattaz qui promet emplois et hausses de salaires... C'est à mourir de rire non?

 


 

Bon, je sais, je suis parano. mais ce n'est tout de même pas de ma faute si tous les médias parlent du spectacle "autorisé" de Dieudonné, preuve, à tout le moins, que l'idée de censure préalable est déjà intégrée...

 


 

Allez les amis, juste histoire d'enfoncer le clou, cette pensée forte de Montesquieu. « Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice. »

 


https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/artfichier_636480_1024513_201207033102921.gif


 



14/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres