Manifestation du 17 novembre: ce qu'elle révèle.


https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/j.gif'ai beaucoup hésité, le sujet étant épineux: mais là, face à ce sondage révélé par Europe1, j'ai craqué. Selon eux en effet, 4 français sur 10 seraient prêts à accepter un pouvoir autoritaire pour réformer le pays en profondeur.


Le rouge m'est monté aux joues!


Pourquoi ce sondage, pourquoi maintenant et quelles ramifications avec la situation politique en France en ce moment?


Je ne crois jamais au hasard en matière de politique et de manipulation de l'opinion publique. Ce sondage arrive sur mon écran alors que je viens également de découvrir que le pouvoir informe les potentiels manifestants du 17 novembre des représailles auxquelles ils s'exposent.


Aucun hasard vous dis-je!


Et pourtant, cette manifestation ne se présente pas sous les meilleurs hospices. Les réseaux s'en donnent à coeur joie, mais pas pour la soutenir ni la justifier, mais pour la dénigrer. Ils font partie de ces 40% de favorables à un "Macrolsonaro"?


Je reste pantois. Cette manif, il ne faut pas la faire lis-je. En caricaturant à peine, il ne faut pas la faire parce que ce n'est pas le bon jour, le bon mois, la bonne saison, le bon sujet, le bon endroit, il y a beaucoup de sujets prioritaires qui sont passés sous silence, et surtout, pire du pire, la raison pour laquelle il faut surtout renoncer, cette manif serait récupérée par les fachos du RN! Et on ne défile pas avec eux! Jamais!


Mais qui sont ses opposants à l'opposition? Des naïfs, des ignorants, les deux sans doute, toujours absents des mouvements revendicatifs et qui découvrent que la récupération est toujours possible, j'allais dire quasi systématique! Mais tous les grands mouvements sociaux ont eu leurs cannibales. Ils n'en ont pas moins changé l'ordre des choses.


Mais alors? Sont-ce les partisans du rester chez soi qui vont l'emporter? Quel que soit le prétexte invoqué, il n'est que l'expression d'une veulerie généralisée qui explique elle aussi les 40% cités plus haut! Le cul dans le fauteuil devant l'amour est dans le pré ou BFMTV, voila l'engagement des français prétendument en colère. Quand on cherche à tout prix une raison pour ne pas s'opposer, c'est qu'on n'a pas le moins du monde l'intention de s'opposer. Ce mouvement, je serais tenté de dire qu'il a le mérite de pouvoir fédérer un maximum de monde, et tant pis si toutes les motivations ne sont pas les mêmes. Nous vivons des temps ou seule l'opposition à ce pouvoir autoritaire et destructeur ne supporte pas qu'on se perde en vaines querelles. L'objectif est de mettre à mal la macronie, d'envoyer un message fort au président et à ses sbires, lui signifier que nous sommes au point de rupture et qu'au-delà, ils nous trouvera face à lui.


Alors, je vous le dis, les états d'âme de certains, qu'ils les gardent bien au chaud pour des temps encore plus difficiles. Pour le moment, rassemblons-nous et faisons trembler le pouvoir.


Et si les mollassons toujours prompts à fuir la bataille devaient l'emporter, alors, je comprendrais mieux encore les faits que j'évoquais en préambule.

 

 

Mise à jour 31/10/2018  22 h 40

 

Je découvre que les syndicats se désolidarisent du mouvement du 17 novembre. Alors les angoissés de la récupération, voici déjà quelques organisations qui ne récupéreront rien. Même pas les bénéfices éventuels d'une mobilisation importante. Donc, que ce mouvement sache rester citoyen comme l'a été en son temps le mouvement contre les gaz de schiste, car c'est bien ça qu'ils craignent!

Et les syndicats qui ne représentent plus que leurs intérêts et leur petit pré carré seront une nouvelle fois hors jeu.

 

 



31/10/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres








Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion