Les comparaisons absurdes de Baroin!


Quand Baroin, reprenant un passage du discours de F. Hollande, dit que « déclarer que la finance est l'adversaire d'un combat politique, c'est aussi idiot que dire je suis contre la pluie», Baroin énonce une contre vérité très significative de la mentalité de ceux qui nous gouvernent.

 

La pluie, monsieur Baroin, comme tous les phénomènes naturels, nous n’y pouvons rien, vous avez raison. Elle fait partie de la respiration de la terre (que vos amis abiment vaillamment) et échappe à l’analyse et à l’intervention des hommes.

 

Mais la comparaison de Baroin ne tient pas, car l’économie, elle, n’est en rien liée à la vie de notre planète, elle n’est en rien une fatalité. L’économie (et donc la finance) n’est rien moins que la somme de « bricolages » imaginés par des hommes pour asseoir leur pouvoir sur d’autres hommes. Crée par les hommes, elle peut être modifiée par des hommes, elle peut être détruite par des hommes.

 

Non monsieur Baroin, la finance n’est pas liée au destin de la planète, elle n’est pas une fatalité. Nous avons le pouvoir d’en changer le fonctionnement pour en changer les effets. Nous avons le pouvoir de la mettre au pas comme nous avons le pouvoir de vous renvoyer bientôt dans vos foyers, et nous ne nous en priverons pas.

 

 



23/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets janvier 2012 - Retour à tous les articles

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion