Brèves du 22/03/2015

Le PDG d'Air France et les acquis sociaux.

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/a.gif
359.jpglexandre de Juniac PDG d’Air France est décidément un patron décomplexé. Ses dernières déclarations en sont la preuve.
Concernant les syndicats, il entonne le refrain bien connu au medef. Il parle d’irresponsabilité, archaïsme, incapacité à s’adapter dans un monde mondialisé ? Rien de nouveau me direz-vous.
Dans les médias, il cherche à se montrer pédagogue, prêt à négocier, même s’il s’énerve des résistances des salariés. En comité plus restreint, le discours change. Le discours est moins formaté, moins conforme.
Les salariés ? « Ils n’ont aucune compétence ou savoir-faire, ne participent en rien à la création de richesses, ne font pas l’entreprise. Ils ne sont que des charges insupportables. Le droit social, les acquis sociaux ? Un ramassis de bêtises, qui ne peuvent que gêner la belle et bonne compétition mondiale ». Lors des entretiens de Royaumont les 6 et 7 décembre 2014, rencontres patronales auxquelles assistait le président du Medef, Pierre Gattaz, Il a pu laisser libre cours à sa pensée profonde. Il a pu insister sur tout le mal qu’il pense des syndicats, des salariés, de ces Français obtus qui ne comprennent vraiment rien aux grands enjeux mondiaux auxquels sont confrontés les dirigeants.
Sur les acquis sociaux, il balaie d’un revers de la main toute l’histoire sociale et finit par affirmer que pour lui il n’y a qu’une seule certitude: en France, « les acquis sociaux sont considérés comme intangibles et irréversibles ». Et visiblement, cela le gêne.
Sur les 35 heures. « La durée du temps de travail, qui paraît-il est un acquis social, qu’est-ce que cela veut dire pour un ingénieur qui a une tablette et un smartphone et qui travaille chez lui ? »
Sur les retraites. « Est-ce que cela a un sens de fixer l’âge de la retraite ? Mais où on est abasourdi, c’est lorsqu’il évoque l’interdiction du travail des enfants. Visiblement pour lui, aucun sujet n’est tabou. « Je me suis penché sur l’évolution du travail des enfants. On a d’abord interdit aux enfants de moins de huit ans de travailler, puis l’interdiction a été portée à douze ans, puis à seize. (…) Qu’est-ce que c’est qu’un enfant ? Est ce qu’il faut les faire travailler, pas travailler ? Pas sûr », disserte-t-il. Avec la possibilité d’une relance de l’activité minière en France, les mômes n’ont qu’à bien se tenir.
Selon lui, sa seule marge de manœuvre, « c’est le coût du travail ». Donc, obligation de « mettre des limites aux acquis sociaux ». Et de citer un de ses modèles : « Comme le disait mon homologue de Qatar Airways hier à propos de la grève, “M. de Juniac, chez nous, ce ne serait pas possible, on les aurait tous envoyés en prison” ». Et la salle d’applaudir. Quel bel exemple en effet que le Qatar. Ce magnifique pays des libertés individuelles dans lequel des salariés émigrés, traités comme des esclaves, meurent par centaines sur les chantiers. Pour ce patron, l’avenir c’est donc  choisir entre le golfe et les camps de travail chinois ?
Et vous savez ce qui m’indigne le plus, c’est que cet individu issu des bancs de Polytechnique et de l’ENA, puisse tenir de pareils propos sans que le gouvernement ne les dénonce alors que l’État détient encore 15,9 % du capital de l’entreprise…

 

Regardez cette vidéo édifiante.

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/d.gif
onc, le vote serait le plus haut symbole de la démocratie: Prendre un bout de papier, le mettre dans une enveloppe et ainsi donner un blanc seing pour parler et agir en notre nom jusqu'à ne même plus se souvenir qu'il nous représente à quelqu'un que l'on ne connait pas. Bon... Moi, dans ce monde tel qu'il fonctionne, j'appelle ça abandon de souveraineté.

 

 


 

Penser n'est pas relayer une opinion, c'est exprimer la sienne propre...


Vague à l'âme sans doute, mais ce siècle ne me fait pas marrer.


Je viens d'entendre qu'aujourd'hui, nous sommes tous appelés "aux urnes"... Désolé, mais moi c'est "Pascal"...


Aujourd'hui, ce qui semble importer le plus, ce n'est pas le contenu du message mais sa longueur... au-delà de 140 caractères, vous n'êtes plus lu...


Une marée du siècle tous les 18 ans... Bizarre...


Ce soir, je vais être positif... pour une fois... Voir cet engouement pour l'éclipse et les grandes marées, ça me plaît... Que les gens expriment un besoin de se reconnecter à l'univers... Bonne nouvelle...


grande marée aujourd'hui, vague bleue demain?


Yémen : un triple attentat suicide revendiqué par Daech fait 142 morts ...
On sort les panneaux "je suis yéménite"?


Dans cet absurde débat sur les menus de substitution au porc, on a l'UMP qui court derrière le Fn qui court derrière l'UMP qui court derrière... Les hyènes se mordent la queue...


après Charlie, naïfs que nous sommes, nous avons pensé que tout pouvait être dit. Le gouvernement a pensé lui qu'il pouvait tous nous écouter...

 



22/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets mars 2015 - Retour à tous les articles

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion