La dérive des "démocraties"


Chaque jour, partout dans le monde, la démocratie recule et avec elle la liberté.

Cette dangereuse épidémie atteint des pays auxquels on n’aurait à priori pas pensé. Pour preuve, ce qui se passe aujourd’hui au Canada. Ce pays n’était vraiment pas un modèle de dictature. Mais voilà que, consécutivement à des mouvements étudiants protestant contre l’augmentation brutale des frais de scolarité, Le gouvernement du pays entend faire voter une loi destinée ni plus ni moins à faire cesser toutes velléités de manifester. Cela fait 14 semaines que le conflit dure, et visiblement, le premier ministre Jean Charest se lasse ! Le projet de loi « spéciale », prévoit une forte restriction du droit de manifester et de lourdes amendes pour les organisateurs de piquets de grève. Elles peuvent aller jusqu'à 5.000 dollars pour les particuliers et 125.000 dollars pour les associations d'étudiants.

Nous sommes bien là devant les extrémités auxquelles vont nous conduire les politiques libérales. Le schéma est partout le même.

Des décisions inacceptables qui déclenchent le mécontentement des citoyens, des manifestations, des lois spéciales destinées à étouffer toute tentative de rébellion. Et ensuite ? Peuvent-ils imaginer que les peuples renonceront pour autant ?

De pareilles mesures et tentatives dans un pays comme le Canada inquiètent car elles montrent que nul n’est à l’abri des excès liberticides du libéralisme. Espérons que comme c’est apparemment le cas outre Atlantique, elles auront comme effet premier de fédérer les oppositions et recréer des solidarités.

 

 



18/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets mai 2012 - Retour à tous les articles

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion