La cuisine électorale de Guéant


Guéant nous prévient ! Le droit de vote aux étrangers, c’est de la viande halal dans les cantines de vos enfants. Terrifiante perspective en effet. Même si j’ai émis des réserves sur la viande halal dans un autre article du blog, ici, là il pousse le bouchon un peu loin tout de même. Lier la nourriture de nos enfants au droit de vote des étrangers, et si je comprends bien musulmans, c’est jouer sur l’inquiétude et le rejet.

Si Monsieur Guéant était honnête, je sais on s’en serait aperçu, il aurait du nous dire d’être plus vigilants encore, que ce droit de vote allait entraîner bien plus d’inconvénients encore dans nos cantines…

 

Songez-y  plutôt, nos enfants pourraient se voir obligés de déguster de la moussaka, de la paëlla, de l’osso bucco, du mezzé, de l’och, de l’anticuchos, du tempura, du nasi lemak, du waterzooi, de la pizza, de la choucroute, qui sait peut-être même se verraient-ils proposer tajine, samsa, marquit loubia, batata moubatana, portokalopita, irish stew, szarlotka, wraps de poulet, tshâtani, siu mai, kara-age, kinilaw de thon, bobotie, voir même des frites !

 

Je comprends mieux l’angoisse de Monsieur Guéant, je comprends qu’il fasse autant pour nous protéger de cette abomination ! Imaginez un instant que nos enfants se voient condamnés à découvrir toutes les cuisines de monde !

 

En attendant, malheureusement, c’est une bien pitoyable cuisine électorale que l’on nous sert et je commence à la trouver particulièrement indigeste. Plus choucroute que salade de tomates !

 

 

 

 



04/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres