Droit de vote des étrangers.


 

 

Le sénat vient d’adopter, non sans mal, la proposition de loi socialiste accordant le droit de vote aux étrangers hors communauté pour les élections locales.

Que n’a-t-on lu et entendu à ce propos ! Je vous fais grâce des arguments bleu marine qui ne surprennent guère et ne changent jamais. Par contre, le revirement du président qui avant les présidentielles de 2007 se déclarait favorable à ce vote, me laisse perplexe. A quel moment di-il réellement le fond de sa pensée ? Et a-t-il seulement une pensée ou simplement des avis qui suivraient au plus près l’actualité immédiate et les nécessités électorales. Et que dire des mensonges proférés par se ministres ? De Guénant brandissant la menace de l’élection de maires étrangers, et de Mme Bachelot craignant ou faisant mine de craindre que les membres du sénat puissent être élus par les dits étrangers. Ou ces ministres sont particulièrement incompétents, ou ils n’avaient même pas pris la peine de lire le projet de loi. Dans les deux cas, ce n’est guère rassurant et montre à l’évidence que nous sommes en plein affrontement doctrinaire.

 

Soyons sérieux ! Une personne, quel que soit son pays d’origine, dans la mesure où elle est installée, a un travail, paye des impôts dans notre pays peut et doit avoir son  mot à dire sur la gestion des « affaires locales ». Comment justifier par exemple qu’un ressortissant de la communauté européenne possédant une maison de campagne dans un village quelconque de notre pays ait, lui, le droit de voter (même s ’il ne passe chez nous que quelques semaines de vacances par an…) alors qu’un entrepreneur d’origine turque (c’est un exemple…), installé depuis plusieurs années n’aura lui aucun mot à dire ? Je crois que rien ne peut justifier pareil refus sauf à vouloir encore une fois chasser sur les terres les plus noires de ce pays, présidentielle oblige. Ne pas oublier non plus que les « immigrés » rapportent chaque année plus de 12 milliards d’€ à la France. Alors, Doit-on simplement penser que dans l’esprit des opposants, ce qui est inadmissible, c’est de penser que « les arabes vont pouvoir voter en France ». Et ça, surtout qui est intolérable pour beaucoup.

 

 

 

 

 

 



24/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets janvier 2012 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres