Bolloré va pouvoir changer le Logo de Canal+

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/n.gifous sommes toujours prompts dans ce pays à fustiger les pouvoirs qui s'attaquent à la liberté d'expression. Nos chers libéraux ont toujours la dent dure contre les pouvoirs liberticides... Que n'entend-on pas par exemple à propos de Cuba. Ce pays où il est impossible de parler, d'exprimer une opinion...
Mais chez nous, la presse appartient à un nombre très restreint de patrons d'industrie, et ça ne choque personne. Les patrons sont de plus en plus décideurs de la ligne éditoriale des journaux, de façon directe, ou plus insidieusement grâce à la faculté de beaucoup de journalistes de s'auto-censurer pour ne pas déplaire.

la-voix-de-son-maitre.1228427589.jpg

Les derniers évènements en date à Canal+ où Bolloré veut la disparition des "guignols" sont à ce propos édifiants. Une émission qui dérange? Une émission qui pourrait avoir une influence sur le projet présidentiel de son ami Sarkozy?
En tout état de cause, une remise en question de la liberté d'expression et la conviction que de plus en plus, la presse et les médias sont aux ordres.

 



04/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres



Mais ils ne font guère mieux ceux d'aujourd'hui qui, avant de commettre leurs crimes les plus graves, les font toujours précéder de quelques jolis discours sur le bien public et le soulagement des malheureux.

Or ce tyran seul, il n'est pas besoin de le combattre, ni de l'abattre. Il est défait de lui-même pourvu que le pays ne consente point à sa servitude. Il ne s'agit pas de lui ôter quelque chose, mais de ne rien lui donner.

Ce maître n'a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n'a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu'il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire.

La Boétie