AREVA, l'uranium et le Niger...


Je voudrais ce soir vous parler de Mahamadou Issoufou.

Ce monsieur est né en 1952 à Dandadji.

Bon élève, il est titulaire d’une licence de mathéatiques de l’université de Niamey, il obtient une maîtrise en mathématiques et applications fondamentales à l’université de Montpellier, un diplôme d’études approfondies de probabilités et statistiques de Paris VI, un diplôme d’ingénieur civil des mines à l’Ecole nationale supérieure des mines de St Etienne.

 

Bardé de tous ces diplômes prestigieux, il fut directeur national des Mines au ministère des Mines et de l'Énergie de 1980 à 1985, puis directeur d'exploitation de la mine d'Arlit (appartenant à AREVA), puis secrétaire-général de la Société des mines de l’Aïr (SOMAIR, filiale d'AREVA) jusqu'en 1991, avant de démissionner et d'entamer une carrière politique.

 

Pourquoi vous dis-je cela ?

 

Simplement parce que ce monsieur est l’actuel président du Niger, simplement parce que l’Etat nigérien a accordé des conditions très favorables à AREVA pour l’exploitation de l’uranium dans le pays. Ceux qui ne comprenaient pas pourquoi Le Niger avait cédé lors des dernières négociations sur les prix de l’uranium auront ainsi la réponse.

Le monde est bien fait tout de même non ? 

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/artfichier_636480_1024513_201207033102921.gif

 



01/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres