Quelques réflexions autour de l'assistanat.


Le gouvernement vient d'annoncer un mini plan de lutte contre la pauvreté. Un plan à minima. Quelques miettes (décidément le mot à la mode à l'Elysée) pour les moins bien lotis d'entre nous destinées sans doute à donner une coloration légèrement rosée à une politique jusqu'ici résolument libérale. Un léger saupoudrage dis-je dont l'objectif est peut-être de retarder un peu l'explosion d'une société de plus en plus sous tension.

Et bien, suite à ces annonces quasi insignifiantes, la sphère internet s'est déchaînée. Non pas pour critiquer l'insuffisance de ces mesurettes, mais pour agonir d'injures les futurs bénéficiaires de cette aumône gouvernementale. 

 



le site Chômage.org à établi un florilège de ces réactions. (les fautes ont été conservées)

 

«encore des mesures qui n encouragent personne à travailler!!! assistanat encore et toujours!!!»

«tout à fait d'accord avec vous..............outrée de voir que s'est toujours les memes mais toujours qui en profitent sur notre dos et encore je mache mes mots!!!!!!»

«et en plus ils passent a la télé et ils pleurent devant les cameras»

«Encore plus d'aide mais jamais sans contre partie!!! A quand l'acceptation de n'importe quel emploi pour un chomeur de longue durée ?»

«Tu veux pas aller faire les vendanges ? OK ! fin du RSA ! En Allemagne des milliers de gens font des petits boulots à 1 euro/h, en Angleterre ou en Espagne, les gens font 2 ou 3 petits boulots ! pourquoi pas en France et Ayrault veut encore augmenter le RSA sans aucune contre partie En Angleterre le chômage maxi c'est240? par semaine quelque soit le salaire précedent et ça dure 6 mois maxi ! les gens se remuent pour prendre n'importe quel petit boulot. Residus Assistes Societé»

«je vous lis tous et j'approuve votre colère et votre incompréhension .l'assistanat règne en maître et décourage ceux qui règlent la facture.. et pensez vous que cela va s'arranger??? à cette cadence la Belgique va se peupler de gens de qualité !!!!!»

Ça, c'était sur La Tribune. Passons maintenant à 20 Minutes :

«A quand l'obligation de travailler ! 
A quand l'obligation de faire des "stages" en entreprises ou chez des maraichers, agriculteurs en échange de légumes ? 
MAIS NON EN FRANCE ON DONNE sans rien faire !
LA FRANCE CULTIVE DES FAINEANTS !»

«retirer le droit de vote aux ayant droits sociaux…
Car quand on est pas capable de gagner soi-même sa vie et celle de sa famille, on ne peut pas avoir les capacités de décider pour les autres ce qui est bon pour le pays. Et ça évitera à la gauche d'être tentée de produire de plus en plus de pauvres…
»

Sur Le Parisien :


«Le president de la France qui se leve tard... Vive les faineants!»


«Les jeunes en difficulté ? Ba il ont cas aller travailler toujours les même aide pour les gens qui foutre rien s'il sont jeunes et motiver il auront du boulot mais de nos jour yen à plus beaucoup qui veulent gagner de l'argent en travaillant ils préfèrent rester chez eux les aides à gogo et pis voilà elle est pas belle la France»

«dans ce pays il vaut mieux rien glander et rester a la maison plutôt qu'aller bosser!»

J'arrête là. Vous en trouverez de meilleures si vous vous donnez la peine de chercher...

 

 



Nous pouvons mesurer ici le résultat de décennies de discours unique, de travail en profondeur des chantres de l'ultra libéralisme. A force de manipulation, de désinformation, est entrée dans l'inconscient collectif cette idée absurde que les problèmes des pauvres viennent de ceux qui sont encore plus pauvres qu'eux. Qu'une société solidaire ne peut pas exister, que celui qu'on aide est fatalement quelqu'un qui abuse, triche et ment. L'oligarchie, aidée pour ne pas dire portée par des médias aux ordres (car payés par elle), des politiciens complices (car installés par elle), des citoyens (si on peut leur donner le statut de citoyen) veules et lâches, a patiemment détricoté ce que des générations avaient réussi à arracher à force de courage et de détermination.  

Les réactions violentes que l'on peut lire ci-dessus montrent combien cette "mentalité" est désormais ancrée et combien il sera sans doute difficile de la combattre. Diviser pour mieux régner, peut-on imaginer preuve plus manifeste de cet adage.

 

Pourtant, la réalité est tout autre, loin de ces schémas grossiers pour ne pas dire grotesques. Les responsables de la crise et des difficultés de chacun sont à chercher ailleurs que dans la diminution des modestes aides apportées aux plus fragiles. J'ai écrit un certain nombre d'articles sur ce blog, vous les trouverez facilement.

 

Je voudrais juste aujourd'hui recadrer le débat, désigner les véritables responsables en vous indiquant un certain nombre de pistes pour accéder à une véritable information.

 

Le RSA à 500€ serait un scandale, mais pas les rémunération des patrons du CAC 40 qui ont augmenté substantiellement malgré la prétendue crise alors que des ouvriers se trouvaient mis à la rue.

 

Les 4 milliards d'€ du bouclier fiscal perdus pour l'Etat, qui en parle aujourd'hui? certainement pas la petite frange d'hyper favorisés qui en a profité.

 

Comment passer sous silence les 50 milliards d'€ que coûtent des niches fiscales uniquement destinées à favoriser une petite frange de nantis?

 

Si on cumule toutes informations, on se demande qui sont véritablement les assistés dans ce pays.

 

 

La vérité, elle est dans ces données, dans ces chiffres, dans l'évidence que ceux qui profitent le plus du système ne sont pas le splus fragiles, mais bien plutôt ceux qui sont les plus riches. Ils usent et abusent d'une quantité invraisemblable "d'astuces légales" pour accumuler un maximum d'argent et en soustraire un maximum à l'effort de solidarité.

L'immoralité est dans le camp des nantis, pas dans celui de ceux qui survivent avec quelques subsides... Voila ce qu'il faut combattre sans relâche: l'idée que les pauvres coûtent cher à la nation, que ceux qui abusent de la générosité du système sont les faibles.

C'est faux. ce système, mené par une minorité de puissants immensément riches n'a d'autre visée que de soustraire toujours plus d'argent aux nations (et donc aux citoyens) pour les accumuler et en faire un instrument de domination absolu.

 

Alors, par pitié, cessez de penser que le RMIste, le RSAste, le chômeur, la femme seule, l'employé EDF, le cheminot, l'immigré, le musulman, etc... sont responsables de tous vos maux! les vrais responsables sont ailleurs, hors de votre vue, de votre champ d'action, là où ils tirent les ficelles de millions de marionnettes serviles.

 

Révoltez-vous oui, mais contre ceux qui vous oppriment, pas contre ceux qui survivent à peine.

 

 

Sur ce blog:

Lassistanat un vrai fléau? 

Le mensonge de Wauquiez sur l'assistanat

Sur les niches fiscales 

Non l'état ne vit pas au-dessus de ses moyens

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/artfichier_636480_1024513_201207033102921.gif

 



13/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets décembre 2012 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 208 autres membres