Qu'en pensez-vous?


Deux textes et la même question: qu'en pensez-vous?

 

Premier texte:

 

Une collègue me raconte son parcours de la combattante pour obtenir la nationalité française... Elle vit en France depuis 30 ans, est en couple avec un compagnon qu'elle a rencontré ici, ils ont eu ensemble une fille qui a aujourd'hui 12 ans et qui est française. Au tout début de 2017, craignant l'arrivée au pouvoir de MLP, son compagnon qui alors avait la même nationalité que ma collègue et vivait ici depuis une quarantaine d'années, décide de demander la nationalité française. Par sécurité. Ma collègue elle, s'en foutait. Mais à la préfecture, on leur dit que vu qu'ils sont pacsés, ils sont dans l'obligation de demander tous les 2 leur nationalité française (déjà à ce niveau, bonjour la connerie du truc !). Ma collègue accepte pour éviter tout problème, et remplit sa demande elle aussi. Son compagnon qui a passé toute sa scolarité et ses diplômes en France, a obtenu sa nationalité française très rapidement, en quelques mois. En 2017 c'était bouclé. Par contre, elle a suivi sa scolarité dans son pays d'origine et n'a aucun diplôme français (mais est-ce cela la raison ?...). Cependant elle parle un français impeccable et sans accent. Pour autant, l'administration française lui impose de suivre un "stage d'intégration" d'une semaine, payant à ses frais (dans les 250 euros) et pour lequel elle est obligée de poser une semaine de congés auprès de son employeur. Mais ensuite, quelques mois après, elle est convoquée à la préfecture où elle subit un entretien assez désagréable au cours duquel on est censé évaluer "son respect des valeurs républicaines" ! Bien évidemment son compagnon lui, n'a pas eu besoin de passer ni son stage d'intégration ni son entretien à la préfecture. Pourtant ils viennent du même pays, et ce pays est en Europe ! Depuis lors, elle n'a plus de nouvelles et deux ans après avoir déposé sa demande auprès de l'administration (qui l'y a contrainte...) elle n'a toujours pas sa nationalité française.

 

Second texte:

 

J'ai remarqué que beaucoup vouent une sorte d'admiration aveugle à "la science" et aux diplômes et études scientifiques.

 

C'est d'autant plus étrange et troublant que justement, quand on fait des études scientifiques, on rencontre toujours à un moment ou un autre un prof honnête qui nous prévient : la vérité scientifique n'existe pas. Il n'y a que des connaissances scientifiques, constamment en mouvement. Constamment en évolution. Ce que nous tenons aujourd'hui pour absolument vrai sera peut-être demain complètement abandonné parce qu'on aura découvert qu'on avait fait fausse route. Et ainsi de suite, depuis l'origine de l'humanité. Les connaissances scientifiques sont une image assez pratique de la réalité, mais elles ne sont pas la réalité. Assez pratique, quand elles nous permettent d'obtenir des résultats que nous recherchons, avec un taux de probabilité qui nous semble satisfaisant. Mais ce résultat peut en fait être le fruit d'un facteur que nous ne soupçonnons même pas, - que nous découvrirons peut-être un jour...

 

 

Brigitte Parraud

 

 



12/02/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres