Promised Land à Cahors.


Le cinéma ABC de Cahors organisait le 12/04/2013 l'avant première du film Promised land. J'ai mené le débat qui a suivi devant une assistance certes réduite, mais attentive.

 

Le film, je ne l'ai pas trouvé mauvais du tout. Même s'il faut lui pardonner son happy end très holywoodien, L'essentiel est cependant évoqué. Des pratiques honteuses des compagnies, aux hésitations et aux divergences de vues chez les propriétaires visés, quelques situations bien ciblées et quelques phrases importantes qui font mouche.

 

Je retiens ces réflexions.

"Que proposes-tu? On prend le fric et on se casse... Mais on se casse où?"

"Ce n'est pas aux compagnies à vous dicter et vous imposer votre avenir. C'est à chacun d'entre vous de choisir ce qu'il désire"...

 

"Cette grange est peut-être moche, elle vous demande du travail, des efforts, mais c'est votre grange"...

 

Oui! L'argent des compagnies fera de tous ceux qui auront accepté des exilés. De riches exilés peut-être, mais exilés quand même. Cet argent sera signe d'abandon, de renoncement. L'illusion fatale. Nous ne devons pas accepter que des compagnies gazières viennent nous dicter nos choix. Ils n'ont pas légitimité à nous imposer un avenir que nous refusons. Notre vision du monde et de son avenir est autre, nous la voulons sans eux! Notre terre, nos territoires, même si certains ont du mal à en vivre, sont notre terre. Nous y plongeons nos racines. ce sont nos territoires qui nous ancrent à la vie,  à l'univers! Nous n'accepterons jamais que quelques dollars nous déracinent, nous coupent à jamais de ce qui est notre nourriture première.

 

Alors, compte tenu des menaces qui pèsent à nouveau sur toutes nos régions, il convient de se mobiliser à nouveau, d'exprimer haut et fort notre refus de cette fuite en avant mortelle!

 

 


 

 



13/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres