Pôle emploi ne connait pas la crise.


 

Alors que des chômeurs ne trouvent plus d’autre issue à leur détresse que de s’immoler devant leurs bureaux, la direction générale ne semble pas donner dans la plus grande compassion.

Si on en croit Mediapart, la facture des vœux 2013 serait particulièrement « salée ». Le journal, facture à l’appui, avance le chiffre de 75 000€ pour une cérémonie au palais des congrès de Montreuil. 53 000 € uniquement destinés au cocktail rassemblant 900 invités. Peut-on rajouter qu’un service de bus avait été mis en place pour franchir la centaine de mètres séparant l’arrêt de métro du palais des congrès…

Nous sommes tout de même rassurés d’apprendre que la facture est inférieure de 4000€ par rapport à celle de l’an dernier.

On me rétorquera que cette somme (qui représente tout de même une cinquantaine de smics), ne résoudrait pas les problèmes  des demandeurs d’emploi. Je le concède. Mais quand tant de gens sont dans la difficulté, pareille démonstration est quelque peu indécente. Il est des moments où le symbolique revêt une particulière importance. Il est question ici de respect, de dignité. Il est des moments où la solidarité doit se hisser à l’avant-scène et où la forme du message prime sur le contenu. On ne festoie pas sur la douleur des autres !

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/artfichier_636480_1024513_201207033102921.gif

 



22/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets février 2013 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres