"L'abdication d'une démocratie"


https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/j_6657443.gif'avais 3 ans quand Pierre Mendès France a prononcé ces phrases. J'hésite à employer le terme prémonitoire. Je crois au contraire que ce discours relevait d'une grande intelligence doublée d'une lucidité sans concession. Cet homme annonçait donc il y a 55 ans ce qui nous accable aujourd'hui. Je me dis en lisant ces mots que ceux qui nous gouvernent aujourd'hui ne sont pas plus socialistes que le dernier des militants UMP, que la connivence entre politique et affaires n'est plus à démontrer. Je me dis surtout que nous n'avons plus de grandes consciences, de grandes intelligences, de personnes qui ont une vision de l'avenir. Au lieu de cela, nous avons de piètres gestionnaires, sans envergure, sans grandeur d'âme et de conscience, des esprits étroits au service des puissants. Triste monde!

 

 

 



03/11/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie La crise / La dette -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres