John Hugo Loudon


John Hugo Loudon:


 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/i_6657446.gifl est né en 1906 et mort en 1996. Homme d'affaire néerlandais, il a été président de la compagnie pétrolière Shell de 1951 à 1965. Fils de Hugo Loudon, l'un des trois fondateurs de Shell, il rejoint dès les années 30 les rangs de l'entreprise de son père. Il continuera ensuite presque toute sa vie à travailler dans l'entreprise (jusqu'en 1971).

John Loudon a été l'ami proche de nombreux industriels et hommes d'affaires, comme Henry Ford II ou encore David Rockefeller. De 1965 à 1977, il est président d'un conseil consultatif de la Chase Manhattan Bank de Rockefeller pour les affaires internationales.

 

Pourquoi évoquer cet homme? Et bien car, en plus de ses activités à la Royal Dutch Shell, il a été de 1976 à 1981 président de la fondation écologique WWF.

 

La Chase Manhattan Bank a été formée par la fusion de la Chase National Bank et de la Bank of the Manhattam Compagny en 1955.Banque d'investissement basée à Chicago, elle a fusionné avec la JP Morgan & Co en janvier 2001 pour former la holding financière JP Morgan Chase. Parmi ses anciens présidents, on peut citer David Rockefeller.

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/artfichier_636480_1024522_20120703322478.gif

 

D'autres noms à venir...

 



09/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres



Mais ils ne font guère mieux ceux d'aujourd'hui qui, avant de commettre leurs crimes les plus graves, les font toujours précéder de quelques jolis discours sur le bien public et le soulagement des malheureux.

Or ce tyran seul, il n'est pas besoin de le combattre, ni de l'abattre. Il est défait de lui-même pourvu que le pays ne consente point à sa servitude. Il ne s'agit pas de lui ôter quelque chose, mais de ne rien lui donner.

Ce maître n'a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n'a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu'il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire.

La Boétie