Il y a loin des valeurs aux actes!


Les soubresauts postélectoraux à l’UMP me posent question.

 

Roseline Bachelot demande un bilan de l’ère Sarkozy, elle estime que je la cite « Sarkozy a renié Sarkozy ». NKM, ex porte-parole de Sarkozy,   pour sa part a des déclarations plutôt déstabilisante : « Buisson voulait faire gagner Maurras plus que Sarkozy », « la refondation de l’UMP doit passer par des valeurs plus que par des personnes ». ce sont là déclarations qui sont pour le moins critiques quant à la stratégie électorale choisie par leur « chef ». Si Benoît Apparu, lui, assume comme il l’indique d’avoir « validé la stratégie électorale de Sarkozy », il n’en affirme pas moins que « on a peut-être été un peu loin dans la droitisation ».

 

Ce qui me gêne, voyez-vous, c’est que ces gens, de mon point de vue, ne découvrent pas aujourd’hui les excès de la campagne. Ils ont donc en toute connaissance de cause suivi le coche. Objectif ? Uniquement se maintenir, garder le poste, certainement pas servir les intérêts de la France. Je trouve très « culotté » de faire référence aux valeurs que l’on a momentanément et sciemment mises sous l’éteignoir. En politique, la fin ne devrait jamais justifier les moyens.

 

Je suis bien d’accord avec NKM, tout est question de valeurs, mais elle est bien la plus mal placée pour donner des leçons.

 

 

 



25/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets juin 2012 - Retour à tous les articles

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion