Gaz de schiste: Ne comptez pas sur le fracking pour vous garder au chaud l'hiver.


Tout n'est donc pas rose au pays du gaz roi... Encore un argument qui ternit l'image brillante du miracle gazier américain.

 

Ma traduction résumée de  cet article

 


 


Merci au boom du gaz de schiste : les USA s’attendent à dépasser la Russie et l’Arabie Saoudite comme numéro un de la production mondiale de gaz naturel cette année. Dans le même temps, le gouvernement fédéral estime que le coup du chauffage au gaz va augmenter de 13% pour la saison hivernale 2013, plus que l’an dernier.

Le coût moyen du chauffage domestique au gaz sera inférieur aux 5 années précédentes, mais les prix ont grimpé l’an dernier comme le signale l’ Energy Information Administration. Le coût moyen du chauffage domestique au propane va augmenter de 9%

L’extraction du pétrole et du gaz par la technique de la fracturation a modifié les paysages ruraux dans de nombreux états, soulevant en de nombreux points des débats environnementaux « brûlants », et les compagnies sont maintenant assises sur des réserves massives de gaz naturel dans les formations de schiste à travers le pays.

Malgré cette abondance, de nombreux américains luttent pour chauffer leur domicile pendant l’hiver, et des millions reçoivent une aide gouvernementale grâce à un plan fédéral qui a souffert d’importantes coupes. Depuis 2010, ce fond fédéral est passé de 5,1 milliards à 3,4 milliards de $ selon la « National Energy Assistance Directors' Association”. En dépit des baisses, près de 9 millions d’américains ont eu recours à cette assistance en 2012.

Dans le même temps, des industries avides de bénéfices sont engagées dans un grand débat en vue d'exporter des quantités massives de gaz naturel américain sur les marchés étrangers.

 Les industriels désirant tirer profit d'exportations espèrent des décisions rapides des autorités. Ces exportations, disent-ils, créeront des emplois et aideront les États-Unis à rivaliser sur les marchés internationaux.

Plus de la moitié des américains chauffent leurs maisons au gaz naturel, mais ces consommateurs particuliers ne sont pas parmi les plus critiques envers ce plan d’exportation de quantités massives de gaz. Les industries lourdes qui utilisent le gaz naturel créent une demande énorme. Le gaz naturel est cher à transporter et il y a insuffisamment de pipelines et d’installations de traitement pour livrer le produit. C'est pourquoi les coûts de chauffage augmenteront cet hiver malgré la surabondance de gaz naturel et c’est aussi pourquoi de grandes sociétés comme Dow Chemical une coalition pour s'opposer à une augmentation significative des exportations de gaz naturel.

Dave Schryver, vice president d’ “American Public Gas Association”, dit que l’augmentation des exportations de gaz naturel fera monter les prix les prix du gaz domestique. Il a ajouté que des prix plus élevés décourageraient l’innovation technologique et ralentiraient la « renaissance technologique » créatrice d’emplois.

Quand on lui demande si les particuliers ont bénéficié du boom du gaz de schiste, Schryver répond que les prix étaient plus élevés et instables avant que le gaz de schiste n’arrive sur le marché.

Toutefois, le prix du gaz a nettement augmenté au cours des deux dernières années parallèlement aux diminutions des aides fédérales ce qui menace de plonger des millions d'américains dans le froid.

 



25/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Gaz de schiste 2013 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres