France, une société à la dérive.


Crase et Bénalla à nouveau libres et sous simple contrôle judiciaire, le même que celui sur lequel ils se sont assis auparavant.

 

A Tarbes, une personne arrêtée pour avoir publié sur les réseaux sociaux des manifestations de gilets jaunes interdites.

 

Le Conseil de l’Europe qui demande à la France de cesser l’utilisation des LBD…

 

La CEDH qui condamne la France pour maltraitance à l’encontre d’un mineur migrant à Calais.

 

Macron qui rend visite à des SDF incognito mais fait diffuser les images soigneusement mises en scène.

 

Plus de 80% des français qui demanderaient à ce que les enfants de jihadistes soient abandonnés à leur sort là où leurs parents les ont entraînés même si ces derniers sont disparus.

 

Avec Ascoval, Blanquefort, Renault, Air France-KLM… Le gouvernement essuie échec sur échec. En France, grâce à ces politiques menées par les premiers de la classe, la part de l’industrie dans l’économie française est tombée de 25% à 11% du PIB entre 1980 et 2017.  Incompétence des « sachants » si chers à Macron. Et trop chers pour nous !

 

Des caméras à reconnaissance faciale à Nice, la même chose à l’entrée de lycées, des micros dans les rues de St-Etienne, on vous espionne mais c’est pour votre bien ! Souriez vous êtes filmés, mais taisez-vous, vous êtes écoutés !

 

Ça c’est le nouveau monde selon Macron, la société radieuse vers laquelle il prétend nous emmener au service de ses mentors !

 

Je suis très pessimiste quant à l’avenir de ce pays. Pessimiste à cause de ceux qui nous dirigent, pessimiste surtout face à cette dramatique apathie des français quand ce n’est pas, plus dramatique encore, un incompréhensible soutien à tant d’incompétence, tant de brutalité, tant d’injustice. Cette frange, importante, de la société française qui continue à soutenir le monarque, qui continue à justifier son action, qui continue à hurler contre ceux qui essaient de secouer le joug m’inquiète. Elle est le tremplin d’un pouvoir fascisant qui ne recule devant rien pour arriver à ses fins : réduire le peuple et servir les ultra-riches.

 

Que des français, pourtant si proches du peuple qu’ils affirment exécrer, soient les soutiens et les défenseurs des bourreaux, et demain probablement eux-mêmes leurs victimes, échappe à ma compréhension.

 

Comme si la convergence des luttes avait laissé la place à la convergence des intérêts individuels.

 

 

 

 


 



01/03/2019
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets mars 2019 - Retour à tous les articles

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion