Faut pas confondre points de pourcentages et augmentations !


https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/l_6653910.gife point de pourcentage est une unité utilisée pour désigner la différence arithmétique entre deux pourcentages . Par exemple, passer de 5 % à 10 % est une augmentation de 5 points de pourcentage , et non une augmentation de 5 % mais une augmentation de 100 %

 

Et l’utilisation qui en est faite par les politiques et les journalistes aux ordres des premiers s’appelle de l’enfumage = fait de donner de fausses informations ou indications.

 

En fait, par exemple, la CSG n’a pas « augmenté » de 1,7 %   comprenez bien 1,7 POUR CENT.

 

Ce n'est pas une augmentation de 1,7%,  mais un ajout de 1,7 points !

 

Ainsi, une retraite genre CNAV d’environ 1270 € BRUT :

 

En 2017 la CSG était de 6,60 %  soit une retenue de 1270 x 6,6% = 83,42 €.

Après les 1,7% (de points) supplémentaires…

En 2018 la CSG devient à 8,3% la retenue est de 1270 x (6.6% + 1.7%) = 105,41 €

Donc 1,7% / 6,6 % = une augmentation de 25,76 %

 

Passer de 83,42 € à 105,41 €  c’est « de facto » une augmentation de 25.76% !

 

Il faut faire très attention au vocabulaire employé par les journalistes et les ministres qui souvent laissent dire des choses comme une augmentation de 1,7% alors qu’ils savent très bien que ce sont des POINTS d’augmentation du pourcentage et non l’augmentation concrète qui résulte du changement en question.

 

Donc si vous additionnez deux nombres comme 6,6% et 1,7% ce sont des POINTS que vous manipulez et non des pourcentages.

Si la CSG n'avait été augmentée que de 1,7% le nouveau taux serait :

6,6% x (1 + 1,7%) = 6,712 %

 

La différence de taille du "suppositoire" doit vous inciter à ne plus jamais confondre POINT et POURCENTAGE.  (Suppositoire plutôt de la taille d’un cigare)

Beaucoup de retraités n'ont pas internet, et certains qui sont équipés n'utilisent pas les réseaux sociaux et ce ne sont pas les médias qui vont les informer efficacement sur les actions qui sont en préparation.

 

Pour preuve, le nombre de retraités qui n'ont découvert l'impact de la hausse de la CSG sur leur pension qu'en février alors qu'il était possible de

calculer ce montant dès l'annonce de cette mesure par Macron lors de la campagne de l'élection présidentielle.

 

SIMPLE MISE AU POINT !

 

Donc le prélèvement au titre de la CSG a augmenté de 25,76%

 

Vous pouvez, si le cœur vous en dit, vous « amuser » à faire le même calcul sur les récentes augmentations des carburants et vous constaterez que les quelques « points » annoncés par les politicards et journaleux s’avèrent en moyenne des « augmentations » de l’ordre de 40% !!

 

Si Freluquet 1 er  notre président, veut continuer à jouer le paon dans les instances européennes, il ne peut faire moins que d’en respecter les règles budgétaires pour son pays ; et, comme il ne veut pas réduire le train de vie de ses différentes strates administratives, les Français et, particulièrement les retraités, n’ont pas fini de passer à la casserole fiscale.

 

Proposé par Jean Aznar

 



11/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres