Demain, que ferez-vous?


https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/m.gifacron a confirmé qu’il ne changerait sa ligne de conduite que pour la durcir.

 

Alors, demain samedi, je crois que le temps est venu de ne pas laisser les gilets jaunes porter seuls la révolte.

 

Demain, ils seront où la CGT, FO, UNSA, ceux de la CFDT lassés de l’inaction de leurs dirigeants ?

 

Ils seront où les étudiants, pourtant apparemment si remontés contre les réformes de l’université ?

 

Elles seront où les infirmières qui se lamentent tellement de ne pas être écoutées et soutenues ?

 

Ils seront là les ambulanciers qui ont essayé de se révolter mais ont été bien seuls ?

 

Ils seront là les paysans avec leurs si précieux tracteurs ? Ils ont pourtant ce me semble une bonne raison de prendre part à la manifestation.

 

Ils seront là les chauffeurs de camions, pourtant apparemment si favorables au mouvement ? Je ne parle pas de leurs patrons qui ont obtenu un petit hochet pour les calmer.

 

Ils seront là les pompiers qui souffrent de conditions de travail de plus en plus difficiles, de baisses d’effectifs, d’agressions ?

 

Ils seront où les avocats qui nous disent que notre justice se désagrège ? Trop difficile d’associer gilet jaune et robe noire ?

 

Ils seront où les retraités qui se font honteusement ponctionner ? Ils n’en ont pas assez fait sans doute durant leur vie.

 

Ils seront où les 84% de français favorables au mouvement ? Tous ces gens qui ont une bonne raison au moins d’en vouloir à ce gouvernement ! Tous ces gens qui de tous temps on délégué. Ont remis leur vie entre les mains d’autres français. Délégué la gestion des affaires en élisant des représentants qui les négligent, délégué leur volonté de révolte en laissant tranquillement les grévistes  faire le job à leur place. Jamais là pendant les batailles, jamais absents pour récolter les fruits.

 

Ils seront où donc, demain, tous ces français dans la difficulté mais devenus tellement incapables de lutter et se défendre ? Ils seront où les donneurs de leçons, tous ces gens qui ne trouvent jamais d’action leur convenant mais ne proposent rien en échange ?

 

Ils seront où ?

 

Qu’ils sachent bien pourtant que l’inaction est ce sur quoi table le pouvoir. Pourrissement de la situation, lassitude, grogne des pauvres gens « pris en otage », des petits commerces qui sont asphyxiés, des grandes surfaces non approvisionnées, des société d’autoroute dont les actionnaires voient leur dividendes s’envoler, mille gens qui ne sont pas prêts à céder la moindre parcelle de confort, pas prêts à entrer en conflit ouvert, à se mettre en danger un temps pour en tirer des bénéfices ensuite.

 

Macron Compte sur cette forme ancrée de lâcheté collective, sur tous ces gens qui ont une raison de craindre l’avenir mais se disent que ça pourrait être pire… Alors, ne surtout pas bouger, ne rien dire, ne rien faire. Et laisser le pouvoir au service de l’oligarchie agir à sa guise contre les intérêts de la population.

 

Je n’écris pas tout ça pour nuire au mouvement des gilets jaunes, bien au contraire. Je l’ai déjà suffisamment dit:  je me pose juste la question de la poursuite, de l’avenir. Parce que soyons clairs, même avec des gens très motivés, et ils le sont, si l’ensemble des corps intermédiaires ne s’associe pas à la revendication et à son expression, le mouvement est condamné.

 

Alors demain, que tous ceux que j’ai mentionnés ci-dessus et tous ceux que j’oublie, vous n’avez qu’une seule chose à faire, tellement simple et tellement efficace, descendre dans la rue, et crier en chœur « Macron Démission ».

 

C’est la hauteur de la vague qui détermine sa puissance !

 



30/11/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres








Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion