Conseil général du Lot et GDS


Une motion a été votée à l'unanimité par le Conseil général du Lot, le lundi 25 juin 2012,réaffirmant l’opposition des élus départementaux concernant l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste. Cette motion fait suite aux travaux engagés sur la question par le Conseil départemental du développement durable ; et elle intervient après la venue à Cahors, le mercredi 20 juin 2012, d’une délégation d’élus du Conseil général du Lot-et-Garonne réalisant une mission d’information et d’évaluation sur le gaz de schiste. Ils ont été reçus au Conseil général par Geneviève Lagarde, vice-présidente du Conseil général en charge de l’environnement, Jean-Claude Bessou, vice-président en charge de l’agriculture, et plusieurs conseillers généraux.

•Le pétitionnaire du permis de Cahors auditionné
Après un échange fructueux donnant lieu à une présentation des travaux réalisés dans les deux départements, les élus ont ensuite auditionné le pétitionnaire du permis de Cahors (deux représentants de 3 legs Oil and Gas, société basée sur l’île de Man et qui exploite principalement en Pologne), passant au crible l’ensemble des problématiques soulevées par cette demande. Les élus ont redit leur inquiétude devant l’éventualité d’une exploration de la zone concernée et ont rappelé à l’entreprise l’interdiction par la loi de forage par fracturation hydraulique. 

•Un spécialiste entendu
Dans l’après-midi, le professeur d’université en géoscience et environnement Jérôme Viers, résidant dans le Lot, a éclairé les élus quant aux dangers des techniques d’extraction et d’exploitation des gaz de schiste : des besoins en eau considérables, des risques élevés de contaminations chimiques des nappes d’eau et des sols, de possibles effets sur la santé et la transformation du paysage....
 
Afin de poursuivre la collaboration sur cette thématique, les conseillers généraux lotois se rendront dans le Lot-et-Garonne.

 

La motion:

 

 

 

Un seul regret, que l'on en soir resté à "une motion" texte sans aucune portée. Il conviendrait que les élus passent réellement à l'action.

 



27/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres