Ce pays où on ne peut plus rien dire sauf si...


 

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/d.gif
écrocher le portrait de Macron, une insulte envers un CRS, un doigt d'honneur à un membre des forces de l'ordre, un commentaire acerbe sur un politique 'proche du pouvoir ben sur), garde à vue, procès, condamnation ! Et en général, ça ne traîne pas. Dans ce cas, la justice est rapide, efficace.

 

Mais curieusement, il est des domaines et des lieux dans lesquels on peut déverser toute sa bile haineuse sans la moindre crainte. Je veux parler de certains médias parmi lesquels, les plus constants dans les propos hors norme sont LCI, BFM et autres CNEWS. Bon, vous me direz, regardez les propriétaires et vous ne serez pas étonnés. C'est exact. Mais tout de même, ces derniers temps, ils poussent la balle un peu loin !

 

Dans le même temps où ils passent en boucle des sondages qui, oh catastrophe, montreraient un risque de victoire du RN aux prochaines présidentielles, ils donnent la parole à des histrions qui, le moins qu'on puisse dire, tiennent des propos pour le moins condamnables et à la coloration très droitière.

 

Des exemples ?

 

Sur LCI, à propos d’une femme au SMIC seule avec 2 enfants, une chroniqueuse d'extrême droite s'exclame : « Qu’a-t-elle fait pour se retrouver au SMIC, a-t-elle bien travaillé à l’école ou suivi des études ? » « Et si on est au SMIC, faut peut être pas divorcer dans ces cas là ! » Celle qui a tenu ces propos hallucinants, Julie Graziani, est militante de la Manif pour Tous et anime le petit journal d'extrême droite « L'Incorrect ».

A propos de journal d'extrême droite, je vous rappellerai juste les propos insensés de Macron au journal Valeurs actuelles. Lui aussi participe activement à cette dérive.

Mais on a entendu mieux : je vous épargnerai les auteurs qui ne méritent pas que leur nom apparaisse tellement ils sont puants de suffisance, de haine et de mépris.

Appeler à « tirer » à balles réelles « comme aux États Unis » sur les habitants des quartiers... C'est fait !
Comparer le malheureux Steve tué à Nantes à un « chien écrasé », il fallait oser, c'est fait également.
Les propos violents contre les Gilets Jaunes depuis l'origine du mouvement. On a du mal à imaginer pouvoir faire pire !
Souvenez-vous les arguments qui ont été avancés par ceux qui ont tenté de défendre le mangeur de Homards De Rugy et tous ses collègues empêtrés dans des affaires judiciaires qui curieusement n'aboutissent pas !

Un attentat à Lyon qui a été sans vergogne attribué aux « Gilets Jaunes d'ultra-gauche »... Ces hyper violents qui portent atteinte à la République.

Le premier sinistre qualifiant les auteurs des exactions de ces derniers jours dans les banlieues d'imbéciles irresponsables... Un peu juste non comme analyse...

Castaner et Ndiaye qui ne cessent de répéter à l'envi que «Les violences policières n'existent pas », Ndiaye avançant même que nous sommes en présence de malheureuses erreurs...

 

La liste serait longue, interminable, scandaleuse et inquiétante. Pourquoi inquiétante ? Parce que nous sommes en présence d'un discours d'extrême droite décomplexé. Des gens à qui on offre quasi quotidiennement un espace pour déverser leurs odieuses théories et leur bile. Alors, nous sommes bien obligés de nous demander ce que visent ces médias, que servent-ils, qui servent-ils, dans quel but ?

 

Je crois que nous devons nous poser sérieusement la question et songer à ne plus regarder ce genre de pseudo-émissions !

 

En ce qui me concerne, c'est déjà fait depuis longtemps!





05/11/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets novembre 2019 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 331 autres membres