Big brother est en marche et Apple veut nous faire croire le contraire


Big brother s’est bien installé aux USA si on en croit cet article lisible en anglais ici et dont je me suis permis de faire une traduction .

 


 

Apple a reçu plus de 5000 demandes de données aux USA en 6 mois.

Les autorités de surveillance des Etats Unis on adressé quelques 5000 demandes de données concernant les clients d’Apple et touchant à des enquêtes criminelles et des affaires de sécurité.

Microsoft et Facebook Inc ont également signé un accord sur la divulgation de données de clients avec les autorités de surveillance américaines.

"Nous avons demandé au gouvernement américain l'autorisation de déclarer le nombre de demandes que nous recevons concernant la sécurité nationale et de la façon dont nous les traitons. Nous avons été autorisés à partager certaines de ces données», a déclaré Apple.

Dans un communiqué publié sur son site web d'Apple a déclaré que les demandes ont été reçues du premier décembre  2012 au 31 mai 2013, et entre 9.000 et 10.000 comptes ont été ciblés dans ces demandes  venues des autorités fédérales, étatiques et locales.

Apple affirme que les demandes les plus nombreuses émanaient de la police enquêtant sur les vols et autres crimes, à la recherche d'enfants disparus, en essayant de localiser un patient atteint de la maladie d'Alzheimer, ou dans l'espoir d'empêcher un suicide.

La compagnie rajoute que "Apple a toujours accordé la priorité à la protection des données personnelles de ses clients, et ne peut pas collecter ou maintenir une montagne de données personnelles de ses clients."

Apple certifie que les conversations qui se déroulent sur iMessage, et FaceTime sont "protégées par un chiffrement de bout-en-bout afin que personne sauf l'expéditeur et le destinataire ne puisse voir ou lire les messages. Apple ne peut pas décrypter ces données».

 


 

 

On voudrait bien croire Apple, mais il semblerait que les choses ne soient pas aussi idylliques qu’ils le prétendent. Sous prétexte de lutte contre la criminalité et le terrorisme, nous laissons chaque jour fondre une partie de nos libertés. Il n’est pas certain que le « troc », liberté individuelle contre sécurité soit équitable. Nous regretterons un jour d’avoir été aussi naïfs et aveugles.

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/artfichier_636480_1024513_201207033102921.gif

 



18/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets juin 2013 - Retour à tous les articles

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion