Beaux-arts


Admirez fous aimants
A en perdre la vue,
Les musées insolents
De vos corps dévêtus.
Savourez les instants
Où s’éteignent les malheurs,
Quand vos mains, doucement
Peuvent effleurer les cœurs.

Aux regards d’aquarelles,
Aux joues rouge carmin,
Aux poitrines pastelles,
Soyez doux pour ces seins.
Qui nourrissent des vies
De leur marbre diaphane.
De ces bustes affranchis,
Jamais l’âme ne se fane.

Amoureux quand vient l’heure
Des nuages d’étoiles,
Que les huiles de vos sueurs
S’étendent sur la toile,
Et transcendent les couleurs
Des délicieux contours,
Des serments de bonheurs
D’un chef-d’œuvre d’amour.

Charles Robert

 



13/01/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Invités -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres