Augmentation du prix du carburant: la vraie raison cachée?

Un article écrit après quelques lectures ici et là. La question mérite d'être posée non?   ( un lien parmi d’autres)

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/l.gife premier ministre l'affirme : les tarifs du carburant augmentent sous l’effet de la TICPE pour freiner la consommation d’énergie fossile. Il nous explique même sans rire qu'il n'a pas d'autre outil pour mener les français à lutter contre le réchauffement !

Et si tout n'était pas si simple, si encore une fois, ils nous cachaient une tout autre raison !

 

Officiellement, la politique de hausse de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) s’explique par l'engagement écologique du gouvernement. Dit autrement, pour lutter contre le réchauffement climatique, il faut réduire notre consommation de carburants,

 

Reconnaissons que cet argument rencontre un certain écho dans la population : conviction ou mauvaise conscience, en tous cas, cette argumentation sème le trouble.

 

 

Le problème, c'est que les chiffres mettent à mal l'argumentation du pouvoir.

 

En fait, la consommation de carburant routier est en forte baisse depuis 18 mois. L’Union Française des Industries Pétrolières (UFIP), qui normalement défend les intérêts du secteur, a publié un communiqué particulièrement important le 16 octobre 2018:

 

Il indique que de septembre 2017 à septembre 2018, « la consommation française de carburants a atteint 50,40 millions de mètres cubes, en baisse de 1,7 % par rapport à la consommation des douze mois précédents ». En fait, la consommation stagne depuis 2010. On ne consomme pas plus qu’il y a dix ans. Depuis l’accession de Macron au pouvoir, la consommation a diminué de plus de 10%.

 

Donc, on est en droit de penser que les taxes augmentent parce que la consommation baisse et qu'il faut bien combler le déficit. Philippe affirme vouloir faire baisser la consommation alors que pour le budget de l'état, il aurait besoin qu'elle augmente. Alors, pour ne pas se déjuger, il augmente les taxes ne pouvant encourager à consommer plus de carburant.

 

Redisons-le, la TCIPE ne rapporte pas à l'état ce qu'elle devrait, alors, on l'augmente.

Pourtant, en cherchant bien, le pouvoir pourrait récupérer suffisamment pour ne pas taxer encore les consommateurs roulants !

 

L’impôt sur les sociétés qui rapportait près de 27 milliards en 2011 est tombé à 15 milliards, alors que la TVA a grimpé à plus de 115 milliards, soit un effort deux fois plus important pour les consommateurs que pour les entreprises en 7 ans d’intervalle. 

 

Les recettes de l’impôt sur le revenu ont augmenté de 50% sur la même période. 

La part des entreprises à l’effort budgétaire global s’est effondrée de plus de 10 milliards € quand celle des ménages explosait: plus 20 milliards de TVA, plus 17 milliards d’impôt sur le revenu. 

 

Les français ont donc bien raison de râler !

 

L'entêtement de Macron sur le prix des carburants n'est rien que l'aveu d'une situation critique des rentrées fiscales... de mauvais choix sans doute !

 

Les français ont l'air décidés à ce que le 17 novembre soit l'expression de ce ras le bol !



05/11/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres








Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion