Yémen


https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/t_6649021.gifous ces petits squelettes qui errent


Entre sable et obscurité


Leurs yeux agrandis par tant d'horreur


Leurs bouches déformées d'avoir tant crié


Et le silence comme réponse


Silence odieux des nations


Silence de tous ceux qui commercent avec les assassins


Le bruit et la fureur des bombes


Le ciel griffé par les avions


La douleur comme quotidien


La souffrance comme avenir


Les hurlements des enfants se perdent dans les sables


Les traces de pas s'effacent dans l'indifférence


Ils sont trop loin


Ils sont trop noirs


Trop pauvres


Trop petits


Trop seuls


Trop étrangers à ce qui nous préoccupe


Le nez collé à nos vitres embuées de suffisance


Nous ne voyons pas


Que notre monde périt où commence leur calvaire

 



23/10/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres








Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion