Voiture électrique ce qu'on ne nous dit pas.


https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/l_6657445.gifes spécialistes l'annoncent, à l'horizon 2050, 75% du parc automobile sera électrique. Et les écolos d'applaudir. Le beau monde à venir sera basé sur les batteries et la recharge de nos véhicules.
Mais le tableau n'est peut-être pas aussi idyllique.
Là aussi, les vendeurs zélés du tout électrique sont formels, le lithium nécessaire à la construction des batteries est abondant sur terre. Ça tombe bien n'est-ce pas?
Et si les choses n'étaient pas aussi simples.
Le lithium pourrait être à l'origine de nouveaux problèmes liés à la transition énergétique.

Premier constat, la répartition du lithium est très inégale. Elle est concentrée en Australie, au Chili, en Argentine et en Chine. "Ces quatre pays représentent environ 80 % de la production et le triangle du lithium, qui réunit l’Argentine, la Bolivie et le Chili, représente 55 % des réserves mondiales". Et c'est bien cette concentration en Amérique du Sud qui semble poser problème.

La Bolivie qui possède la plus grande ressource mondiale de lithium dans le Salar d’Uyuni ne produit actuellement pas de lithium. L'actuel pouvoir semble vouloir privilégier l’industrie locale et s’interroge sur les conséquences du développement de la production de lithium d’un point de vue environnemental. Ce genre d'atermoiements qui gênent l'industrie et les multinationales.

En Argentine, la menace vient de possibles alternances politiques moins favorables aux affaires.
Le Chili a opté pour une politique public-privé.

Ces trois pays sont visiblement dans l'impossibilité de s'entendre et de coordonner leurs politiques. Voila qui est très défavorable à la croissance de la production mondiale.

Et si nous évoquions la Chine. Elle fournit 50 % des cathodes dans le monde. La politique commerciale chaotique du pays est également une menace.

Autre problème, le faible nombre d’industriels sur ce marché. 50% de la production dans les mains de trois géants américains, 40% dans les mains des chinois.

Les bonnes âmes vous expliqueront que la solution se trouve dans le recyclage. Ils nous prévoient un recyclage à 90% à l'horizon 2100. Outre le fait que pour l'instant il nous faut les croire sur parole, la Chine là aussi sera le leader avec les conséquences que chacun comprendra.

Vous le voyez, la précipitation actuelle sur la voiture électrique comme panacée ne doit pas nous aveugler. Cet avenir n'est peut-être pas aussi lumineux qu'on nous le présente. Mais je sens bien que dire cela aujourd'hui est malvenu. Et bien tant pis, je le dis quand même.

Je le dis quand même comme je dis que pour ce qui concerne la France par exemple, je ne peux m'empêcher de penser que l'empressement d'EDF est pour le moins "louche". J'ai plutôt l'impression que l'électricien y voit un moyen de poursuivre sa voie dans le nucléaire avec comme horizon, la construction de nouveaux réacteurs pour faire face à la demande. Parce que, en guise de raccourci, on peut dire qu'en France la voiture électrique sera une voiture nucléaire.   


 

Et pour aller dans ce sens:

 

Mie à jour 14/11/2018

 

Lire l'article ... ICI

 


 

 

Et quid des carburants de substitution?

 

Mise à jour 16/11/2018

 

Carburants : Les agrocarburants polluent plus que l’essence et le diesel...

 

A lire ... ICI

 


 

 

Mise à jour 22/11/2018

 

En finir avec le mensonge de la transition énergétique.

 

Cliquez sur l'image pour accéder à l'article.

 

un-enfant-dans-mine-cobalt_0_730_5082.jpg

 

 

 

 

 

 
Et n'oubliez pas de lire cet article...

 



13/11/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Divers écologie -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres