Une 20/10/2017


Macron est bien le président des riches...

Et il bosse pour eux, sans scrupule, en pleine lumière, tellement sûr de lui que c'en est une insulte.
Les dernières mesures annoncées devraient soulever les braves gens. L'indignation devrait déborder de la rue et submerger ces suppôts du diable capitaliste.


En quelques heures, des chiffres m'ont donné le vertige!


Quand on demande à Le Maire des précisions, il finit par lâcher que la suppression de l'ISF, ce sera 400 millions (juste le gain de la baisse des APL) à reverser aux 1000 contribuables les plus fortunés. Version macronesque du ruissellement.
Le même Le Maire qui essaie de se justifier en jurant ses grands dieux que "l'ISF ne réduit pas les inégalités". Et non! Faire payer les retraités, ça c'est lutter contre les inégalités.
Et ce n'est pas tout: passée carrément sous silence, car trop compliqué sans doute, la taxation forfaitaire des revenus financiers va encore générer du ruissellement... Du contribuable vers les copains fortunés.
En effet, cette taxation forfaitaire va alléger les impôts de ceux qui perçoivent des revenus financiers. De 1706€ pour les moins dotés, jusqu'à 96 129€ pour ceux percevant 400 000€.
Et ça, Mr Le Maire, ça lutte contre les inégalités?

Je vous le redis, ces gens arrosent l'oligarchie friquée avec une arrogance jamais égalée. Nous, petit peuple, pouvons toujours continuer à nous chamailler pour des broutilles, penser que le responsable de nos maux est le voisin, celui qui a une bagnole un peu plus grosse, l'enseignant, le retraité, l'employé EDF, l'allocataire du RSA, le chômeur vacancier... Pendant ce temps, eux, ils se sucrent!

Un réveil est nécessaire sinon, ils vont nous ensevelir!

 



21/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Compil des Unes -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres