Une 17/10/2017

 


17 octobre 1961 : "Ce massacre a été occulté de la mémoire collective"

"A cinq mois de la fin de la guerre d'Algérie, le 17 octobre 1961, Paris a été le lieu d'un des plus grands massacres de gens du peuple de l'histoire contemporaine de l'Europe occidentale. Ce jour-là, des dizaines de milliers d'Algériens manifestent pacifiquement contre le couvre-feu qui les vise depuis le 5 octobre et la répression organisée par le préfet de police de la Seine, Maurice Papon. La réponse policière sera terrible. Des dizaines d'Algériens, peut-être entre 150 et 200, sont exécutés. Certains corps sont retrouvés dans la Seine. Pendant plusieurs décennies, la mémoire de cet épisode majeur de la guerre d'Algérie sera occultée."

 

Dans ce beau pays de France, si accro aux commémorations, voici un évènement qui n'a pas, c'est le moins qu'on puisse dire, inspiré les médias aujourd'hui... Alors, je répare cet oubli.

 

plaque.JPG

 

Lire  ici
 



18/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Compil des Unes -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres