Une 12/02/2018

Mennel, le miroir d'une France à la dérive.

 

Pas facile ce billet, mais la volonté tout de même de prendre position. Et publier cette vidéo et la commenter c'est prendre position. Je m'y risque et j'assume.

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/l.gifa polémique a explosé, je n'avais même pas entendu Mennel chanter: voilà qui est fait. Le résumé de son passage, quand on sait ce qui est advenu ne manque pas de sel... Elle a donc chanté Hallelujah, écrit par un chanteur juif, coiffée d'un si joli foulard qui mettait en valeur ses yeux bleus. On aurait pu en rester là, une superbe prestation télévisuelle, une magnifique chanson interprétée avec talent et sensibilité en deux langues, des commentaires des "coachs" sensibles et justes.

Mais c'était oublier un élément déterminant: nous sommes en France. Un pays en plein pourrissement social et intellectuel. Sur les réseaux, l'extrême droite s’est déchaînée: elle portait le voile, chantait en partie en arabe: musulmane donc, intégriste et militante évidemment. Les intégristes eux aussi, tellement apeurés de ne pas assez vite répandre leur venin l'ont trouvé insuffisant ce voile, quand les défenseurs acharnés de la laïcité estimaient que cette tenue cachait certainement une intention prosélyte.

Et ensuite? Difficile à croire, mais de bonnes âmes ont fouillé dans les poubelles numériques de cette jeune femme qui rappelons-le a tout juste 20 ans! Et ils ont trouvé. Trouvé de quoi assouvir leur haine, leur méchanceté maladive, leur paranoïa malsaine. rendez-vous compte: elle a tweeté des idées complotistes stupides. Il me semble me souvenir qu'au moment des attentats, nombreux étaient étaient ceux qui pourfendaient sur les réseaux la version officielle des faits sans que cela n'entraîne pareil déferlement de violence. Cette jeune femme est à l'image de la jeunesse de ce temps, ni plus, ni moins, ni plus informée, ni moins encline à se laisser séduire par des théories fumeuses. Elle n'est qu'une jeune fille de 20 ans, elle n'aurait aucun droit de s'être fourvoyée.

Elle a bien essayé de se faire pardonner ces égarements, mais rien n'y a fait. C'est une musulmane qui parle arabe, alors, point de salut. Elle aura beau essayer de gommer ce passé numérique, rien n'y fera. L'objectif de cette meute lancée à ses trousses est clairement de la faire disparaître. Ces abrutis absolus ne supportent pas la beauté, le talent, la grâce sinon pliés dans leur conception archaïque d'une société monolithique et refermée.

Alors, tant qu'à faire, elle est devenue un ennemi à abattre, une criminelle en puissance, un danger pour notre pays. Faut-ils que ces gens aient atteint le degré zéro de l'intelligence pour craindre qu'une jeune femme chantant une chanson aussi belle puisse les mettre en danger. Et que risquent-ils ces incultes imbéciles?

Faut-il que notre pays soit gangréné par l'ignorance et la haine pour souhaiter à ce point écraser publiquement une jeune femme qui n'aspire qu'à chanter.

Mennel a donc renoncé. Tous les camps des vrais barbares ont chacun la certitude d'avoir gagné, d'avoir protégé ce pays frileux de je ne sais quelle agression à venir.
On avait une jeune femme qui ne venait que chanter, on va découvrir bientôt j'en suis certain, un symbole prêt à servir tous ceux qui se plaignent d'une société incapable de fraternité, incapable d'intégrer et qui ne sait que déverser sa haine du musulman et de la femme.
Mennel est maintenant devenue une de ces nombreux enfants auxquels la France refuse une place. Et je vous fais le pari que nous en reparlerons bientôt.

Je vais en rester là, j'ai eu du mal à écrire ce petit billet tellement cet évènement m'a mis en rage. Les mots qui me venaient étaient tous trop violents, à l'image de l'évènement lui-même. Je dois avertir que je me fiche d'éventuels autres tweets que l'on va comme par hasard découvrir dans les jours à venir. On va continuer à salir cette jeune femme, sans aucun doute. Je veux juste dire qu'à minima, nous sommes face à un douloureux effondrement de ce qui fait le ciment d'une société. La fraternité, la compréhension, le pardon pour les péchés véniels, péchés de jeunesse, et que si l'on devait réduire au silence tous ceux qui, dans leur vie, ont tenu des propos imbéciles, médias et politiques devraient rapidement recruter.

 



13/02/2018

Retour à tous les articles

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion