Traduction: Rencontrez Dorsen, 8 ans, qui extrait le cobalt pour que vos smartphones fonctionnent!.


dorsen.JPG

Par Alex Crawford, correspondant spécial de Sky News



https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/u_6657455.gifne enquête menée par Sky News a révélé que des enfants âgés d'à peine quatre ans travaillent dans des mines congolaises où le cobalt est extrait pour les smartphones.

Le minéral est un composant essentiel des batteries pour les smartphones et les ordinateurs portables, faisant gagner des milliards aux multinationales comme Apple et Samsung, mais beaucoup de ceux qui travaillent pour l'extraire gagnent une misère dans des conditions désespérément dangereuses.

Compte tenu du peu de réglementation exigeant que les entreprises "tracent" leurs lignes d'approvisionnement en cobalt, et la majeure partie du cobalt mondial provenant de la République démocratique du Congo, il y a de fortes chances que votre smartphone contienne une batterie contenant du cobalt extrait par des enfants de la nation centrafricaine.

L'équipe de Sky News a visité une série de mines dans l'ancienne province du Katanga en RDC et a trouvé des enfants qui travaillaient dans toutes ces mines. Huit pence par jour pour ce travail éreintant.

Dorsen, huit ans, n'avait pas de chaussures et nous a dit qu'il n'avait pas gagné assez d'argent pour manger ces deux derniers jours - malgré le fait qu'il travaillait environ 12 heures par jour.

Son ami Richard, 11 ans, a raconté que son corps entier souffrait chaque jour d'un travail physique difficile.

Les galeries de mine sont creusées à la main par des mineurs qui ne disposent pas d'équipements de protection. Les tunnels ne sont pas étayés et sont enclins à s'effondrer, surtout sous la pluie.

Dans une des mines où nous nous sommes rendus, des ouvriers avaient déposé leurs outils pour soutenir un compagnon mineur qui était mort après un tel effondrement.

Il y a des milliers de mines non officielles, non réglementées et non surveillées où les hommes, les femmes et les enfants travaillent dans des conditions que l'on ne peut que qualifier d'esclavage.

Dans un groupe, nous avons trouvé un cercle d'enfants avec une fillette de quatre ans qui ramassait des pierres contenant du cobalt.

D'autres enfants plus jeunes qu'elles étaient assis parmi les minerais ou jouaient à proximité. Une femme enceinte qui portait déjà un bambin sur le dos faisait aussi partie du groupe.

Aucun d'entre eux ne portait de gants ou de masque, mais l'Organisation mondiale de la santé affirme que l'exposition au cobalt et la respiration de ses poussières peuvent causer des problèmes de santé à long terme.

Bon nombre de ceux qui travaillent dans l'industrie minière pensent qu'ils sont en mauvaise santé à cause de leur activité.

Makumba Mateba a une énorme tumeur à la gorge qui, croit-il, a grandi parce que l'eau de son village est contaminée par l'extraction du cobalt.

Il a dit:"Nous ne buvons l'eau qui vient des sites miniers qu'après avoir lavé tous les minéraux.

"Elle passe à travers notre village et je la bois. Je suis sûr que c'est ce qui m'a rendu malade."

Becha Gibu, une médecin du village de Kimpesa, a dit que beaucoup des bébés qu'il avait mis au monde étaient atteints de maladies mystérieuses.

"Il y a beaucoup d'infections avec lesquelles ils naissent, parfois des éruptions cutanées, parfois leur corps est couvert de taches", dit-il.

"Les mères ne sont pas fortes non plus quand elles accouchent, c'est une conséquence de l'exploitation minière."

La RDC est située sur l'un des gisements de minéraux les plus riches au monde, avec d'énormes quantités d'or, d'étain et de cobalt dans le sous-sol.

Elle produit 60 % du cobalt mondial, dont un cinquième est extrait à la main ou par des mineurs artisanaux, appelés creuseurs.

Le cobalt collecté par les petites exploitations minières est vendu à des commerçants chinois, que nous avons filmé secrètement.

Ils ne posent pas de questions sur l'origine de leur cobalt, ni sur ceux qui ont travaillé pour l'extraire - ils veulent simplement obtenir le meilleur prix.

Les négociants le vendent ensuite principalement à l'exportateur Congo Dongfang International, une filiale de Zhejiang Huayou Cobalt, qui fournit la plupart des plus grands fabricants de batteries du monde.

La ligne d'approvisionnement est chaotique, informelle et non réglementée, avec des prix non officiels et non standardisés payés à des groupes, des individus et des réseaux plus importants.

En 2016, Amnesty International a constaté qu'aucun pays n'exigeait légalement des entreprises qu'elles déclarent publiquement leurs chaînes d'approvisionnement en cobalt, ce qui leur permet d'échapper à tout contrôle.

Et il a été rapporté que Donald Trump est sur le point de publier un nouveau décret exécutif qui supprimerait les contrôles réglementaires conçus pour empêcher les sociétés américaines de tirer profit des "minéraux de conflit" extraits en RDC et dans les pays voisins.

Un certain nombre d'entreprises technologiques et automobiles contactées par Sky News ont déclaré qu'elles examineraient leurs protocoles, mais préféreraient améliorer les conditions plutôt que de rompre avec les chaînes d'approvisionnement établies.

Apple, dont la réponse faisait référence à la mine en question dans notre rapport, a déclaré qu'elle avait dit à l'une de ses fonderies, Huayou Cobalt, de suspendre l'approvisionnement dans les mines artisanales.

Mais il a dit qu'il ne romprait pas tous les liens avec les mines artisanales, car cela "nuirait aux communautés qui dépendent de cette exploitation minière pour leurs revenus".

Un porte-parole d'Apple a ajouté:"Apple est profondément engagé dans l'approvisionnement responsable de matériaux pour nos produits et nous avons établi des normes plus strictes pour nos fournisseurs.

"Nous savons que notre travail n'est jamais terminé et nous continuerons à appliquer nos normes au plus profond de notre chaîne d'approvisionnement. Si nos fournisseurs ne sont pas en mesure ou ne veulent pas se conformer à nos normes, nous suspendons ou mettons fin à nos relations d'affaires avec eux."

S'adressant à Sky News, un porte-parole de Huayou a déclaré que la société "prête attention" aux questions relatives au travail des enfants et "surveille" sa chaîne d'approvisionnement.

Lire l'original ... ICI

Lire également l'article de "La relève et la peste ... ICI

 

dorsen2.JPG

 


 


En attendant nous devons les croire, et les occidentaux moutonniers font la queue des heures durant pour se payer le dernier bijou de technologie lourd de sueur et de sang!

 



05/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Monde -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres